La troupe « La Marocaine d’impro » investit Agadir

Après le mondial de l’improvisation en 2015, une tournée européenne en 2016, la troupe « la Marocaine d’impro » part à la conquête d’Agadir les 29 et 30 juin. Au programme : quatre ateliers d’initiation à l’improvisation et un spectacle hilarant abordant des sujets sérieux notamment l’accès des femmes aux espaces publics. Le tout, gratuit et ouvert à tous !

Pour la première fois, la troupe « la Marocaine d’impro » débarque à Agadir afin de sensibiliser les jeunes à l’improvisation lors d’une journée atelier et d’une soirée show. Une initiative portée par Layla Skalli, membre de cette bande de comédiens, qui a réussi à décrocher la confiance de la Wilaya et le soutien de Connect Institut, une organisation qui épaule les jeunes des alentours dans leurs projets de vie. « Une vingtaine d’entre eux, dont des femmes, vont participer aux quatre ateliers prévus le 29 juin, explique-t-elle. Il reste encore une vingtaine de places. » Aux manettes, les comédiens de la troupe et Jean Marc Cuvelier, sept fois champion d’improvisation en Belgique ainsi que prix Robert Gravel du Meilleur jouteur international à Montréal (2005). Après avoir effectué un tas d’exercices aidant au lâcher prise, les jeunes vont goûter à l’improvisation, bien utile pour la confiance en soi. Mais l’improvisation, c’est bien plus que cela. Elle permet d’aborder des sujets problématiques, comme le souligne Layla Skalli qui a mis sur pied un match d’impro le 30 juin à la salle de la Chambre de commerce, d’industrie et de services d’Agadir.
Sur scène, Anissa Lanaya, Houda Loutfi, Mehdi Boumalki, Ismail Alaoui, Youssef Lahrichi et le maître de cérémonie, Bob Benomar vont « s’affronter » sur quatre thèmes dont le respect et la liberté des femmes, fait-elle savoir. Sa troupe qui a tout juste trois ans d’existence, collabore avec le collectif Zanka Dialna qui se penche sur les conditions des femmes dans la société marocaine et sa réappropriation de la rue. « 
On le voit à chaque fois, le meilleur moyen de faire passer des messages et d’être entendu sans être moralisateur, c’est l’humour », appuie Layla Skalli. L’humour capte et reste ! La jeune femme espère ainsi qu’à travers la journée d’initialisation et le spectacle, une troupe émerge à Agadir comme ce qui s’est passé à Fès après leur passage.

 

Ateliers d’initiation à l’improvisation : le 29 juin. Inscription (nombre de places limitées) par mail : [email protected]
Spectacle : le 30 Juin 2018, à 20h à la salle de la Chambre de commerce, d’industrie et de services d’Agadir.
La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4