La réforme pédagogique de l’enseignement supérieur lancée en septembre 2023

Apprentissage des langues, promotion du digital et adaptation de l’enseignement au marché du travail sont au cœur de la réforme de l’enseignement supérieur.

Le ministre de l’Enseignement supérieur Abdellatif Miraoui a détaillé lors d’une conférence de presse les grandes lignes de la réforme pédagogique de l’enseignement supérieur qui entrera en vigueur lors de la prochaine rentrée universitaire 2022-2023.

Dans ce cadre, la décision de réduction de l’enseignement de 7 à 6 ans dans les facultés de médecine sera appliquée, de même que la réussite aux examens d’anglais (B1, B2, B3) au niveau de la licence est nécessaire pour obtenir son diplôme. Le même circuit est valable pour une autre langue étrangère telle que le français que l’étudiant aurait choisi lors de son entrée à la faculté. Le développement du digital, le développement des ressources humaines et de la recherche scientifique sont également des piliers dans cette réforme.
La conférence de presse placée sous le thème “Plan national d’accélération de la transformation de l’écosystème” a tracé les contours d’une stratégie qui ambitionne de hisser l’enseignement supérieur à un grand niveau qualitatif.

 

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4