La galerie 127 fondée par Nathalie Locatelli à Marrakech s’envole pour Paris Photo

Pour la première fois, Paris Photo qui rend hommage cette année aux femmes photographes, accueille une galerie d’art marocaine. Son nom ? La galerie 127 fondée par Nathalie Locatelli à Marrakech. Rendez-vous du 8 au 11 novembre.

C’est la 22ème édition de Paris Photo et la première fois que cette fameuse foire internationale dédiée à la photographie accueille une galerie d’art marocaine : la galerie 127 de Marrakech fondée par Nathalie Locatelli qui est le seul espace exclusivement dédié à la photographie au Maghreb. Galerie qui a déjà abrité les œuvres de Daoud Aoulad Syad, Yasmina Bouziane, Safaa Mazirh ou encore Afsoon. L’édition parisienne 2018 baptisée « une sélection du meilleur de la création photographique, du XIXe siècle à nos jours » attend au total 180 exposants -149 galeries dont 25 nouvelles et 31 éditeurs provenant de 28 pays- réunis à Paris du 8 au 11 novembre. Paris Photo, c’est aussi des milliers de visiteurs venant du monde entier (64 542 en 2017) dont des collectionneurs, experts, représentants des grandes institutions, curateurs, artistes, amateurs et passionnés de photographie. Le principal temps forte de cette édition ? L’hommage rendu aux femmes photographes à travers le parcours intitulé « Elles x Paris Phot » débutant au sein de la foire et se prolongeant dans tout Paris.

 

(Avec MAP)

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4