junior

Mon fils aime l'école mais déteste apprendre par coeur. Comment l'aider à étudier de cette façon ?

Peu d’élèves aiment apprendre par coeur ! Un bon moyen d’y parvenir est de fractionner le travail. Un poème de 20 vers peut s’apprendre à raison de 5 vers par jour, ce qui appelle une organisation compatible que les parents pourraient superviser. Comme l’objectif semble moins ambitieux, l’enfant trouvera plus aisément le courage de s’atteler à la tâche. Autre tuyau pour rendre la corvée du par coeur moins pénible : la gestion du temps dédié à cette tâche. Il peut sembler ennuyeux d’apprendre par coeur car le temps semble s’écouler trop lentement. En minutant, en introduisant un marqueur de temps, on peut accompagner l’enfant et le stimuler en présentant la corvée comme un défi à relever. La meilleure façon de mémoriser est de combiner différents moyens : visuels, auditifs, etc. On peut apprendre les tables de multiplication en les recopiant ou encore en les récitant sur le mode du rap. Comme on oublie très vite, il faut inciter l’enfant à réviser régulièrement en lui expliquant clairement que c’est valable pour tout le monde : la mémorisation demande un effort à tous. A chacun de développer sa propre stratégie mnémotechnique pour y arriver. â– 

Nos remerciements à Nawal Belmahi, professeur des écoles.

 bébé

Mon bébé d’un an adore marcher pieds nus et rechigne à porter tout type de chaussures. On me conseille de le chausser avec des bottines adaptées pour lui permettre d’assurer son équilibre et pour “maintenir” ses chevilles fragiles, quitte à le contraindre… Puis-je avoir votre avis ? La chaussure a été inventée pour protéger les pieds et non pour contraindre l’enfant ! La cheville d’un bébé a déjà la même conformation que celle d’un ado. Au niveau du pied, tout est déjà programmé pour que l’enfant puisse marcher avec ou sans souliers. A un an, les ligaments sont flexibles et peuvent s’étirer. C’est pourquoi les entorses sont rarissimes à cet âge. La cheville constitue un bon support qu’il n’est pas nécessaire de renforcer avec une chaussure quelle qu’elle soit. Par ailleurs, c’est le cerveau qui détermine à quel âge un enfant est prêt à marcher. C’est également lui qui coordonne les muscles pour que l’enfant se tienne debout et assure son équilibre. A un an, l’enfant peut donc indifféremment se chausser ou demeurer pieds nus, ses chevilles et son équilibre ne pâtiront pas du port ou non de souliers. Contrairement aux idées reçues, certains problèmes, du type pieds tournés vers l’intérieur lors de la marche, proviennent généralement de la hanche ou du tibia et non du pied. En revanche, il faut éviter de faire porter à l’enfant les chaussures de son aîné car à l’usage, les talons et/ou les semelles se déforment présentant un angle. Un enfant qui commence à marcher doit pouvoir répartir la masse uniformément sur toute la surface de son pied et ne pas se dresser sur un plan incliné. Les chaussures doivent également être de la bonne pointure pour éviter blessures et ampoules au petit. â– 

Nos remerciements à Royer Tijani, pédiatre.

ado

Mon ado de 14 ans accapare sans arrêt l’attention des copines de sa soeur de 11 ans. Comment amener la cadette à reprendre sa place sans exclure l’aînée ?

â–  Il faut d’abord vérifier auprès de la cadette si l’incursion de l’aînée la gêne ou pas. Les inquiétudes révélées sont-elles celles de la maman ou celles de la concernée ? Si la cadette est dérangée par l’attitude de son aînée, il faut inviter les deux soeurs à dialoguer et à négocier. Au lieu de s’immiscer d’office dans le groupe de sa petite soeur, l’aînée devrait attendre d’être invitée, ce serait alors la marque du respect du groupe d’appartenance de la plus jeune. Si cette dernière persiste à monopoliser l’attention du groupe de sa soeur, il serait indiqué d’explorer avec elle le pourquoi de cette attitude. A-t-elle de la difficulté à socialiser avec ses pairs ? Cherche-t-elle à se valoriser auprès des plus jeunes car son âge lui confère un statut privilégié, les plus jeunes étant attirés  par les aînés qui  détiennent des connaissances enviables ? Il arrive que la rivalité dans la fratrie conduise l’un des enfants à déranger intentionnellement les autres. Si c’est le cas, il faut observer de la fermeté et interdire à la plus âgée d’ennuyer sa soeur quand elle reçoit des amies.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4