Fouzia Madhouni : “le sport, véritable tremplin pour l’émancipation des femmes”

La jeunesse féminine est une source de richesse porteuse d’espoir. Nous donnons la voix à de jeunes femmes volontaires et déterminées qui, chacune dans son domaine, oeuvre pour un Maroc fort, ambitieux et juste.

Sport
Fouzia Madhouni, 25 ans, fondatrice de l’équipe féminine Jaguares, première équipe féminine de football américain au Maroc

 “La culture marocaine, et plus généralement arabe, a enfermé les femmes dans un rôle de “fée du logis”.Aussi, étaient-elles peu présentes dans le sport. Le temps passant, elles ont réussi à conquérir peu à peu le terrain et, pour certaines, les organisations sportives en tant que dirigeantes, incitant la nouvelle génération à faire mieux ! Mais, pour autant, les obstacles n’ont pas disparu. Pour preuve, certaines personnes se sont moquées de mes intentions lorsque j’ai entrepris mes démarches administratives pour créer l’association marocaine des jaguars de football américain. C’était très humiliant et rabaissant pour la femme ambitieuse que je suis ayant de grands objectifs à atteindre ! L’un d’entre eux ? Monter un programme permettant à la femme marocaine de s’émanciper enfin grâce au football américain. Je n’ai pas fondé une simple équipe de sport. Car je souhaite former les joueuses afin qu’elles deviennent les prochains leaders. Je veux également faire de ce sport l’un des plus populaires au Maroc et en Afrique. Je suis notamment l’un des fondateurs de l’Union nationale marocaine de football américain au Maroc, et grâce à mon nouveau projet “African Flag Ladies Cup”, je prévois d’organiser, en janvier 2021, la première coupe d’Afrique avec notamment en lice deux équipes marocaines et deux équipes africaines. J’espère que grâce à tous ces efforts, les parents pousseront et motiveront leurs filles à pratiquer cette discipline. Mais, pour les encourager davantage, il faudrait que toutes les organisations se mobilisent afin de créer un environnement sain et convenable pour les femmes voulant pratiquer des activités sportives. À mon sens, des projets de collaboration entre les secteurs privé et public doivent également être mis en place afin d’aider les femmes à prospérer et à s’épanouir dans ce milieu particulier.”

Prochain article :
Asmae El Moudir,  réalisatrice et productrice

Après une édition aux Emirats arabes unis en 2022, la Coupe du monde des clubs, dénommée Mondialito, débute ce soir
La tendance argenté fait un retour remarqué cette saison. Découvrez notre sélection de pièces à shopper pour briller de mille
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4