Espagne: une recruteuse de jeunes filles au profit de Daesh derrière les barreaux

Un juge de l'Audience nationale, la plus haute juridiction espagnole, a ordonné jeudi la mise en prison "inconditionnelle" d'une femme espagnole, arrêtée mardi à l'île canarienne de Lazarote, pour recrutement de jeunes filles au profit de "l'Etat islamique", a-t-on indiqué de sources judiciaires à Madrid.

Après audition, le magistrat Santiago Pedraz, de l'Audience nationale, a ordonné la mise en prison inconditionnelle de la femme, accusée de faire partie d'une organisation terroriste, ajoute-t-on de même source. 



Selon l'arrêt rendu par le juge, la femme, qui risque une peine de plus de 9 ans de prison, a publié sur Internet du matériel jihadiste, notant qu'elle a été une "recruteuse active" au service des dirigeants de l'Etat islamique.



La prévenue procédait à la localisation des filles ciblées par le biais des services de messagerie Whatsap et Telegram en vue de les envoyer dans les zones de conflit, précise le texte, notant qu'elle avait également l'intention de rallier les rangs de l'Etat islamique.



La mise en cause, Silvia C.C, de nationalité espagnole et convertie à l'islam, entretenait un "contact direct" avec des membres de Daesh en Syrie, avait souligné un communiqué du ministère espagnol de l'Intérieur.

C’est dans la douceur de vivre méditerranéenne que New Tangier présente une nouvelle collection fluide, acidulée et résolument décontractée. La
C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4