En avril, Rabat vit au rythme de l’Afrique

Durant un mois, Rabat devient une capitale culturelle africaine en accueillant "L’Afrique en Capitale" du 28 mars au 28 avril.

Rabat, future capitale culturelle africaine ? Du 28 mars au 28 avril, Rabat accueille « L’Afrique en Capitale« , à l’initiative de la Fondation des musées. Concerts, expositions, projections, conférences, l’évènement réunira des artistes, des intellectuels, des chercheurs dans différents lieux de la capitale. « Un tel évènement est important pour donner échos à la création africaine contemporaine dans la continuité du débat autour de la politique marocaine en Afrique« , a expliqué Brahim Mazned, coordinateur général de l’évènement.

Côté musique, rendez-vous avec le groupe Jokko, un mix de musique gnawa avec des influences d’Afrique de l’Est et de l’Ouest, le 28 mars à 19h30 au Théâtre national Mohammed V.

Côté expo, le tisseur Konaté, un des artistes maliens les plus en vogue de la scène contemporaine, exposera ses sculptures et installations à l’espace Expressions CDG et à la galerie 38 de Casablanca. Il ne faudra pas rater non plus « Présence Commune« , une exposition croisée du jeune artiste franco-congolais Kouka Ntadi et du photographe tunisien Wahid Chehata, au Musée Mohammed VI d’Art moderne et contemporain.

Le 20 avril, un hommage sera rendu au grand poète et homme d’Etat sénégalais Léopold Sédar Senghor au Musée Mohammed VI d’Art moderne et contemporain (MMVI).

Enfin le street art est à l’honneur avec cinq fresques (façades de la CDG, du MMVI, la bibliothèque nationale et la tour des sapeurs pompiers) réalisées par l’artiste ivoirien Mederic Turay, le Marocain Tarek Benaoum, l’Allemand Hendrik Beikirch et Abdelone.
C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4