Duo choc pour make-up chic

Cette année, c'est un duo 100% marocain, Karima Maruan et Issam Samuel Annajar, qui a la délicate et importante tâche de sublimer les visages de la trentaine de mannequins qui défileront sur le podium. Les mots d'ordre : travail d'équipe, concentration, minutie et bonne humeur ! C'est donc sur les sons entraînants de tubes R&B que l'équipe s'affaire, entre rires, coups de stress, de fatigue et fous rires...

FDM : Comment voyez-vous le look “Vogue Zaman” ?
Karima et Issam : C’est un mix entre le look rétro des années 40 avec une touche moderne. Le look des années 40 se caractérise par une bouche mate rouge orangé, assez voyante et des yeux maquillés sobrement. L’accent est mis sur la bouche car à cette époque en Europe, lorsque les hommes partaient faire
la guerre, leurs femmes les accompagnaient sur les quais de gare. Elles maquillaient peu leurs yeux pour exprimer leur tristesse dans ces moments-là. Pour le défilé Vogue Zaman nous avons choisi de remplacer le trait d’eyeliner, de rigueur à cette époque, par un gloss transparent pour apporter de la fraîcheur et
de la lumière et un air estival. Côté teint, c’est la sobriété qui est de mise pour mettre la bouche en valeur.

Quel est l’effet souhaité sur le podium ?
L’idée à la base de ce maquillage est de révéler la beauté naturelle des femmes en mettant en relief les traits du visage. Conformément à l’expression, “less is more”, on a voulu en faire le moins pour obtenir le meilleur effet.

Est-ce une manière de faire référence au maquillage d’antan, lorsque les femmes ne disposaient que de quelques basiques pour se faire belle ?
Tout à fait. Aujourd’hui, on voit bien se dessiner la tendance du retour aux produits naturels. Même les plus grandes marques de cosmétiques s’y mettent. Ces nouveaux produits sont d’ailleurs aussi efficaces que leurs prédécesseurs plus chimiques. Au Maroc, on a la chance d’avoir des produits naturels comme l’huile d’argan ou l’huile de figue de Barbarie, dont l’efficacité cosmétique n’est plus à prouver et qui sont d’ailleurs intégrés dans une multitude de soins et de maquillage par des laboratoires du monde entier. Et comme la beauté vient aussi de l’intérieur, il est important d’être attentif à la composition des produits qu’on applique.

Quel est votre sentiment quant à votre participation à Caftan ?
Nous sommes très heureux de constituer une équipe 100% marocaine, et fiers de participer à cet événement, à la hauteur de ce qui est organisé dans de grandes capitales de la mode et qui montre bien
que le Maroc est ouvert vers l’extérieur en restant enraciné dans sa culture.

Quelles sont vos impressions à quelques heures du défilé ?
Nous sommes très enthousiastes et excités car nous avons hâte de voir l’accueil que le public va réserver aussi bien au travail des stylistes qu’au nôtre. Nous espérons que le choix de la sobriété que nous avons fait pour le maquillage va plaire et que notre message sera bien perçu.

Auriez-vous des astuces beauté de pro à partager avec nos lectrices ?
Karima : Il faut tester le fond de teint en dessous de la mâchoire et à la lumière du jour pour trouver la teinte idéale par rapport à sa carnation. La bonne teinte est celle qui se fond avec la peau, sans laisser
apparaître de démarcation.
Issam : Pour étoffer les cils et donner de l’intensité au regard, remplir l’intérieur supérieur de l’oeil avec du eyeliner noir waterproof, liquide ou en khôl.

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4