Dernière ligne droite pour les travaux de réhabilitation du site touristique Ain Asserdoune

Les travaux de réhabilitation du site touristique d’Ain Asserdoune à Béni Mellal avancent bien.

Le Wali de la région Béni Mellal-Khénifra, accompagné notamment d’une délégation composée de membres du conseil régional, du président du Conseil communal de Béni Mellal et des chefs des services déconcentrés, ont effectué, mardi 5 juillet, une visite de chantier pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux d’aménagement et de réhabilitation du site touristique Ain Asserdoune, classé patrimoine national depuis 1947. Le constat ? Les travaux avancent bien, comme l’assure la Wilaya de la région dans un communiqué.

La réhabilitation de cet espace naturel qui offre toutes les conditions de détente et de loisirs aux résidents et aux visiteurs de la région Béni Mellal-Khénifra, comprend, notamment l’aménagement et l’électrification de deux parcours piétons reliant le site d’Aïn Asserdoune à Sidi Bouyacoub et Tamgnount ainsi que la réalisation d’un musée du patrimoine culturel, d’un centre d’accueil et d’information, d’un espace de lecture et d’une salle de prière. Le Palais d’Aïn Asserdoune a également fait l’objet de travaux d’aménagement pour pouvoir accueillir des spectacles artistiques, outre la construction d’un café panoramique, le réaménagement des cours et des bassins d’eau du site et la réalisation d’un espace de jeu pour enfants.

Le projet d’aménagement du site touristique Aïn Asserdoune s’inscrit dans le cadre de la mise en oeuvre de la convention de partenariat signée entre le ministère du Tourisme, de l’artisanat, et de l’économie sociale et solidaire, le Conseil de la région Béni Mellal-Khénifra, l’OCP et la Société marocaine d’ingénierie touristique (SMIT).

 

(Avec Map

Suite au succès retentissant des vitrines M’OTION à M Avenue, la première édition du concours M’OTION NextGen s'est tenue le
Elles brillent dans différents domaines et se distinguent par leur force, charisme et impact positif sur leur environnement. Les profils
Il y a urgence ! Il faut stimuler l’implication des femmes dans l’économie. Elle est au plus mal : 19,8%
“Assilah, ville de tous les amours...” est l’intitulé de l’exposition qui réunit onze artistes travaillant pour la plupart à Assilah.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4