Clap de fin pour la 14ème édition du Festival national de Chichaoua

La 14ème édition du Festival national de Chichaoua, un événement destiné à mettre en valeur la richesse, la diversité et la sécularité du patrimoine matériel et immatériel national, s’est achevée dimanche soir, avec une programmation éclectique et inoubliable.

Après quatre jours riches en activités et une programmation dense soigneusement concoctée, la 14ème édition du Festival national de Chichaoua s’est terminée dimanche soir. Pour célébrer l’art folklorique et le placer sous les feux des projecteurs, la soirée de clôture a accueilli sur scène la troupe de « Tisskiouine » qui, dans un show époustouflant et magique, a emporté le public, avant de céder la place à la troupe de « Houmada ». Cette belle aventure musicale a continué avec le jeune et talentueux chanteur, Badr Amir qui a su émerveiller le public, en interprétant collectivement une série de chansons Rai et populaires des plus connues et appréciées : « Sahab El Baroud », « Moul El Koutchi », etc.

Sur scène également, la toute emblématique et légendaire troupe « Oudaden », qui a marqué, depuis sa création il y a plusieurs décennies, du sceau de la « beauté » et de « la singularité », la chanson amazighe. Et pour clore cette soirée en beauté, les festivaliers ont été conviés à accueillir chaleureusement, l’une des icônes les plus appréciées de la chanson populaire : Said Senhaji.

La 14ème édition du Festival national de Chichaoua a été initiée sous le thème « Chichaoua : mémoire et diversité, ouverture et continuité », par le Forum de Chichaoua pour la Culture et les Arts, en partenariat avec le Conseil communal de la ville. Ce Festival a également bénéficié du concours du ministère de la Culture, du ministère de l’Intérieur, du Conseil de la Région Marrakech- Safi et du Conseil provincial. Au menu, figuraient également des spectacles de fantasia, avec la participation de troupes de la province et d’autres régions du Maroc, et des troupes folkloriques locales, entre autres, « Ahouach », « Houmada », « Tisskiouine », « Lahrarcha », « Al Ghita ».

(Avec Map)

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4