Casamouja, une troisième édition féminine

Après le franc succès des deux premières éditions, Casamouja revient en plaçant les femmes au cœur de ce rendez-vous du street art qui a redonné, cette année, de l’éclat au quartier d’El Hank de Casablanca.

C’est une vague colorée qui  a déferlé sur le quartier d’El Hank, situé non loin de la future promenade Maritime de la Mosquée Hassan II de la ville économique. Casamouja signe sa troisième édition avec sept artistes marocains et étrangers. C’est la première fois qu’un quartier entier est utilisé comme toile de fond et se voit transformer en un haut lieu du street art, comme le mettent en avant, dans un communiqué, les organisateurs  Casablanca Events et Animation. Au total, ce sont 9 fresques géantes qui sont apparues dans le paysage casablancais. Le thème choisi cette année ? Les femmes, toutes générations confondues, mère, jeune femme, adolescente, connue ou inconnue. L’ambition de ce projet de Wecasablanca, est de créer un circuit touristique totalement axé sur le street art dans la métropole qui prend petit à petit un nouveau visage, permettant aux visiteurs de comprendre aussi ce qui anime la jeunesse du pays. Chaque édition de Casamouja est légendaire et contribue à faire rayonner Casablanca qui devient une ville vedette de la culture urbaine, avec une empreinte de modernité et d’ouverture d’esprit.

Jacquemus a présenté, hier, sa collection automne-hiver 2024, "La Casa", à l'occasion des 15 ans de la marque. Et c'est
Cet été sera à coup sûr fleuri! Avec parcimonie ou en total look, la rédaction de Femmes du Maroc vous
Najia Mehadji marie avec brio la culture occidentale contemporaine et l'art d'Orient. Portrait d’une peintre dont les créations sont à
Du 6 au 8 juin avait lieu la 17ème édition du festival Jazzablanca. Retour sur les temps forts de cette
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4