Arabie Saoudite : les femmes ont voté pour la première fois !

Pour la première fois, à l’occasion des élections municipales de samedi dans le royaume, les femmes saoudiennes étaient autorisées à voter et à être candidates.

« Depuis dix ans, depuis que les hommes ont voté pour la première fois, nous attendions cette occasion », explique Faouzia al Harbi, une candidate parmi le petit millier de femmes à briguer les suffrages de leurs compatriotes.

Sa campagne auprès des électeurs, elle l’a menée en abaya, la robe longue et couvrante qui ne laisse que les yeux et les mains apparents, avec des accompagnateurs masculins à ses côtés.

L’Arabie saoudite est le seul pays au monde qui interdit aux femmes de conduire et les oblige à avoir un « tuteur » masculin, généralement leur père, leur mari ou leur frère, qui peut les empêcher de voyager, de se marier, de travailler voire d’avoir accès à certaines interventions médicales.

Arabie-Saoudite-les-femmes-ont-vote-pour-la-premiere-fois3

Sous le règne de feu le roi Abdallah, auquel a succédé le roi Salman, le royaume a cependant mis en oeuvre quelques réformes pour faire progresser les droits des femmes qui restent toutefois strictement encadrés et qui se heurtent à la résistance du pouvoir religieux et de l’ultraconservatisme de la société saoudienne.

L’Arabie saoudite va ainsi permettre aux veuves et aux divorcées de prendre en main seules les affaires domestiques et familiales, rapportait au début du mois le quotidien d’Etat Al Riyadh.

Avec la possibilité qui leur est accordée de voter pour la première fois, le royaume wahhabite fait du Vatican le dernier Etat au monde où les femmes n’ont pas le droit de vote (exclues de la prêtrise, elles ne peuvent de fait accéder au rang de cardinal et prendre part à l’élection du pape).

Arabie-Saoudite-les-femmes-ont-vote-pour-la-premiere-fois2

Mais cette ouverture reste timide, de même que la libéralisation des institutions saoudiennes.

Les électeurs avaient samedi la responsabilité de désigner deux tiers des membres des conseils municipaux, contre la moitié seulement lors des scrutins de 2005 et 2011 dont les femmes étaient exclues.

Mais les partis politiques restent interdits et plusieurs candidatures ont été invalidées. La campagne est par ailleurs strictement régentée.

« Pour un premier pas, c’est beaucoup. Désormais, nous avons l’impression de faire partie de la société, d’y contribuer à notre façon », estimait une femme de 30 ans, samedi, à son arrivée dans un bureau de vote du nord de Ryad. « Nous parlons beaucoup de tout ça, c’est une journée historique, pour nous », ajoutait cette femme, Sara Ahmed, qui exerce le métier de kinésithérapeute.

Toutefois, sur les 20 millions de Saoudiens, seuls 1,74 million d’hommes et 130.000 femmes seulement (moins de 10%) se sont inscrits sur les listes électorales. Sur les 7.000 candidats en lice, on ne compte que 978 femmes.

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4