8 mars : Vers la réalisation d’un projet de recherche d’une valeur de 5 MDH

Un important projet de recherche d’une valeur de 5 millions de dirhams sera lancé au cours du mois courant, en partenariat avec le ministère de la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social, a souligné, dimanche à Guelmim, le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha.

Lors d’une cérémonie en hommage au corps enseignant et aux lauréats de la région de Guelmim-Oued Noun, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Driss Ouaouicha a souligné que son département met l’accent sur le travail sérieux et la place de choix qu’occupe les femmes dans le domaine de la recherche et de l’innovation. Dans ce contexte, il a précisé que les étudiantes représentent 51 % du nombre total de l’effectif inscrit dans les universités, ajoutant que 44% des femmes travaillent dans les administrations relevant des différentes établissements de l’enseignement supérieurs, tandis que 26% des femmes représentent le corps enseignant universitaire. Ces chiffres devraient encourager toutes les parties prenantes à déployer plus d’efforts pour améliorer le statut de la femme dans le système éducatif, en particulier dans la recherche scientifique, a-t-il fait remarquer, annonçant le lancement prochain d’un important projet de recherche d’une valeur de 5 millions de dirhams. 

Le ministre délégué a également fait savoir que malgré les circonstances de la pandémie de Covid-19, les universités ont pris des mesures importantes, notamment l’intégration de la question de la violence à l’égard des femmes dans les campagnes d’orientation et de sensibilisation et la mise en place d’un portail électronique et un numéro vert au sein de l’université pour dénoncer toutes formes de violence. De même, un soutien financier et moral a été accordé aux unités de recherche sur le thème de la violence à l’égard des femmes, en plus de la mise en place des centres d’écoute des victimes de violence dans les universités, a-t-il appuyé.

Pour sa part, le ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Said Amzazi a souligné que cette cérémonie est une reconnaissance pour les efforts et réalisations des femmes dans divers domaines, en particulier le rôle majeur des femmes s’activant dans le secteur de l’éducation et de la formation dans la région de Guelmim-Oued Noun. Il a en outre rappelé que les discours royaux, les dispositions de la Constitution 2011 et les différents programmes gouvernementaux, avaient un impact majeur sur la promotion du statut de la femme au Maroc, tout en mettant l’accent sur la volonté politique visant à concrétiser le principe d’égalité et d’équité entre les hommes et les femmes, via la ratification par le Royaume de la Convention sur l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes « CEDAW ».

(Avec MAP)

BYD a organisé avec succès le lancement de son nouveau modèle Seal U DM-i au sein de son showroom à
Ce maquillage glamour met l’accent sur les yeux avec un regard intense travaillé dans des tonalités marron glacé et une
L’Intelligence artificielle façonne le monde de demain. L’enjeu de sa maîtrise est fondamental. Aussi, faire de l’IA un moteur d’égalité
C’est dans le somptueux cadre de l’hôtel Conrad Rabat Arzana, que s’est tenu les 19 et 20 avril, le 4ème
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4