76% des élèves marocains ne savent ni lire ni écrire

De l’aveu même du ministre de l’Education nationale, Rachid Benmokhtar, 76% des élèves ne savent ni lire ni écrire après quatre années passées au primaire.

Un chiffre alarmant qui a été confirmé à maintes reprises par les rapports internationaux sur l’éducation au Maroc et qui reflète la crise de l’école publique marocaine.

 

Après trois années d’interruption en raison de la pandémie de Covid-19, le Trophée Hassan II de Golf et la Coupe
Le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances à la famille de la grande artiste feue Khadija Assad,
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4