11 collèges et lycées participent à un concours de courts-métrages

Cette année, crise sanitaire oblige, la 5ème édition de Cinéastes et Graphistes en Herbe organisé par l’Ecole Supérieure des Arts Visuels, s’est déroulée en ligne samedi 20 juin et a connu un vif succès.

Les courts-métrages, réalisés par des collégiens et lycéens âgés entre 15 et 18 ans dans le cadre d’ateliers, ont été dévoilés au public sur le site internet et la page Facebook de l’ESAV. En plus de la mobilisation exceptionnelle des 11 collèges et lycées publics et privés participants (élèves, cadres, enseignants) et des familles, le public a répondu présent et a encouragé les talents en herbe : 10 000 votes ont ainsi été enregistrés pour le Prix du Public, décerné à l’établissement Le Printemps pour le court-métrage «Ki derti liha».
Le jury, composé de Mohamed Chrif Tribek (réalisateur), Samia Akariou (comédienne), Kamal Cadimi (comédien), Jana Traboulsi (artiste plasticienne et graphic designer), Jean Mazel (représentant de Canon, partenaire de l’événement), Sibylle Baltzer (artiste plasticienne), a quant à lui, décerné son Prix ex aequo à «Saïd» proposé par le Lycée Sed Moulay Youssef et «Leila wa Di’b», réalisé par les élèves du Lycée Mohamed VI.
Le Prix Canon du meilleur générique est revenu à l’établissement Le Printemps pour le film «Ki derti Liha».
Les films primés sont à découvrir sur https://esavmarrakech2006.wixsite.com/esavm

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4