Mariage d’enfants : Exposition de clôture de la Campagne IDONT au Maroc

Lancée en 2022, la campagne IDONT a connu la mobilisation de près de 50 activistes pour les droits des femmes et des filles, des institutionnels et des leaders d’opinion parmi les artistes, les journalistes et les influenceurs.

A l’occasion de la clôture de la campagne IDONT contre le mariage d’enfants, UNFPA, le Fonds des Nations Unies pour la Population, organise en partenariat avec la Bibliothèque Nationale du Royaume du Maroc (BNRM) une exposition des posters de mobilisation contre cette pratique néfaste à l’égard des femmes et des filles. L’inauguration de cette exposition organisée avec le soutien de Affaires Mondiales Canada aura lieu le mercredi 19 avril 2023 entre 13h00 et 14h30 à la BNRM à Rabat.

Lancée en 2022, la campagne IDONT a connu la mobilisation de près de 50 activistes pour les droits des femmes et des filles, des institutionnels et des leaders d’opinion parmi les artistes, les journalistes et les influenceurs. Cette forte mobilisation a mis l’accent sur les risques qui conduisent au mariage d’enfants ainsi que sur ses conséquences dévastatrices sur les droits, la santé, l’éducation et l’avenir de ces dizaines de milliers de filles mariées chaque année durant leur enfance.

Sur la sphère digitale, la campagne IDONT a pu toucher des dizaines de milliers d’utilisateurs de réseaux sociaux. Elle a par ailleurs fait l’objet de dizaines de publications dans les médias nationaux.

Au niveau global, on estime que 37.000 filles sont mariées chaque jour, avant d’atteindre leur 18e anniversaire. Cette hémorragie totalise aujourd’hui 650 millions de femmes et de filles en vie dans le monde. Chacune de ces filles mariées trop jeune fait face à des risques multiples. Elle est d’abord confrontée à la déperdition scolaire, limitant ainsi son potentiel et la condamnant à reproduire le cycle de la pauvreté. Elle est, par ailleurs, confrontée à la violence et à de grands risques de santé pouvant aller jusqu’à la mort.

L’on connait aujourd’hui qu’à l’échelle mondiale, l’écrasante majorité des naissances de mères adolescentes sont le résultat d’un mariage d’enfants, et, que les complications liées aux grossesses et aux accouchements constituent la première cause de décès chez les adolescentes.

Face à ses conséquences désastreuses sur les femmes, les filles et les communautés, l’agenda mondial de développement durable s’est donné pour objectif de mettre fin à cette pratique néfaste d’ici à 2030.

Au Maroc, la grande mobilisation autour de la campagne IDONT et autres actions engagées contre le mariage d’enfants démontre de la forte volonté de mettre fin à cette pratique. Elle a reflété l’image de l’engagement de tous pour une action conjointe afin de protéger et promouvoir les droits des femmes et des filles sur l’ensemble du territoire.

La première étape de la Série européenne de qualification junior (JQS) de la World Surf League (WSL) 2024, le Morocco
Fini le célibat ! Vous avez trouvé l'élu(e) de votre cœur, peut-être même avez-vous déjà organisé vos fiançailles. Maintenant, place
Tout comme les préparatifs du mariage, les enterrements de Vie De Jeune Fille et de Garçon (EVJF et EVG) sont
L'institution du mariage a toujours revêtu une importance capitale. Au fil du temps, cette sacralité a évolué, s'adaptant aux bouleversements
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4