Association « Les Bénévoles Al Amal »: une inépuisable volonté d’aider son prochain

Engagée depuis plus de 11 ans dans les actions humanitaires, l’association Les Bénévoles Al Amal bat le record cette année des repas servis à table, pour la rupture du ftour, lors du mois sacré de Ramadan.

Avec 500 ftours les deux premiers jours de Ramadan, les bénévoles de l’association ont vite compris que le nombre des bénéficiaires des repas allait augmenter et se sont préparés à accueillir beaucoup plus de personnes. La conjoncture étant des plus délicates pour les populations fragiles depuis Covid-19, le nombre des bénéficiaires du « Ftour Al Amal » s’est vu atteindre les 950 personnes par jour, incluant la cinquantaine de tables mises à disposition au sein du légendaire stade Larbi Ben Mbarek, à Casablanca, mais aussi les personnes en situation de rue et les orphelinats qui ont reçu chaque jour leur ftour.

A table, dans une ambiance des plus conviviales, avec des équipes de trinômes chargés de plats mais aussi de sourires et d’anecdotes, les bénéficiaires du Ftour Al Amal ont passé ce mois sacré de Ramadan dans une atmosphère qui rappelle la chaleur d’un foyer, avec une table garnie et le bonheur de partager ce moment avec d’autres personnes.

Hommes, femmes et enfants, de différents quartiers de Casablanca, se sont retrouvés autour d’une bonne Harira, préparée par des équipes de cuisinières chevronnées et accompagnée de Chebbakya, dattes, viennoiseries, lait, jus, œufs durs, fromage, pain, charcuteries, yaourt, thé à la menthe, café eu lait et eau minérale…

Ce mois de Ramadan a été laborieux, sur tous les plans car les bénévoles commençaient leur travail à 15h de chaque après-midi, avec un service qui rappellerait presque les plus grandes écoles militaires. Au programme : Essuyer la vaisselle, dispatcher les bols par type et couleur, les assiettes, dresser les tables, préparer les « plats à emporter », compter et recompter les dattes, les œufs, les portions de fromage et déposer les produits froids sur chaque assiettes avant de recevoir la livraison du pain et des viennoiseries, tout droit sortis du four.

Car si ces bénévoles sont engagés, ce n’est pas pour offrir « n’importe quoi », mais uniquement des produits de qualité, d’une indéniable fraicheur, même si certains sont gracieusement offerts par de grandes sociétés alimentaires spécialisées.

Après cela arrive le moment où la grande salle se remplit de monde et où il faut passer au « service chaud », Harira, café eu lait, thé à la menthe et viennoiseries sont servis par des équipes définies.

Si le travail méticuleux des bénévoles Al Amal a atteint aujourd’hui un niveau de perfection, c’est en grande partie grâce à des années d’exercice, mais aussi grâce à un bureau de l’association, toujours en concertation avec le reste des bénévoles pour ne rien « laisser au hasard », chaque détail est étudié pour offrir aux bénéficiaires une expérience agréable, libre de tout incident.

L’artiste camerounais Moustapha Baidi Oumarou investit pour la toute première fois la galerie d’art L’Atelier 21 à Casablanca, du 27
Le très attendu film "Les damnés ne pleurent pas", réalisé par Fyzal Boulifa, produit par Karim Debbagh et distribué par
Cet ouvrage, faisant partie de la nouvelle collection Esprit Sport, plonge les lecteurs dans l'univers captivant de Suleiman Zanfari, un jeune pilote marocain au
La Famille Royale et l’ensemble du peuple marocain célèbrent, mercredi, le dix-septième anniversaire de Son Altesse Royale la Princesse Lalla
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4