Espoir

“ Aujourd’hui, dans une société sceptique, la foi en les capacités de notre pays est revenue. on y croit. ”

Le Maroc, plus beau pays du monde. La devise choisie pour l’une des campagnes de promotion du tourisme au Maroc avait éveillé une fierté nationale chez certains et déclenché des salves de sarcasmes chez beaucoup d’autres.

Avec une offre touristique en termes d’infrastructures et de services qui parfois ne convainc pas, mais des sites naturels et historiques et un savoir recevoir qui enchantent les visiteurs et les vacanciers, l’on a souvent tendance à avoir un sentiment mitigé quant au potentiel touristique de notre pays. Surtout face à une concurrence de plus en plus rude dans le pourtour méditerranéen. 
On aime notre pays autant qu’on se fait plaisir à le charrier et à lui reprocher mille et un torts. 
Puis la crise sanitaire du Covid est passée par là. Depuis, le tourisme connait une profonde et inédite mutation, avec l’apparition de nouvelles habitudes de consommation touristique et de nouveaux profils de vacanciers plus impulsifs, plus aventuriers, plus dépensiers …Une chance, si la réactivité est au rendez-vous, de se mettre à jour en même temps que les destinations classiques bien installées et de se positionner avec l’esprit et les besoins de cette nouvelle génération de touristes.  

Notre pays se mobilise pour saisir cette ouverture mais surtout pour mettre le secteur sur les rails d’un développement structurel et durable. Une nouvelle feuille de route, de nouveaux élans de mise à niveau… On y croit.

On y croit d’autant plus que notre pays a brillé de manière inédite et bénéficié d’un beau rayonnement que seul un exploit comme celui de l’équipe nationale marocaine lors de la coupe du monde du Qatar peut créer.

Il y a quelques mois, cet événement extraordinaire a réussi à mater les plus grincheux des Marocains. Un exploit que nul ne voyait venir, auquel personne ne croyait… Aujourd’hui, dans une société sceptique, la foi en les capacités de notre pays est revenue. La fierté d’être Marocain monte crescendo. L’espoir a marqué son grand retour. 

Reste à voir ce que nous serons capable d’en faire.

Un autre rendez-vous encore plus surprenant et nouveau pour notre pays, et toujours en provenance du monde footballistique : Les lionnes de l’Atlas se qualifient pour la première fois de leur histoire à la coupe du monde féminine 2023 en Australie-Nouvelle Zélande. Bel alignement des astres. À Femmes du Maroc, nous avons pu suivre les entrainements de ces sportives de haut niveau qui en veulent. Et c’était un pur enchantement de les voir à l’œuvre. Dans les pages de ce numéro, nous vous avons retranscrit les grands moments de ces rencontres spéciales et de ces instants uniques partagés avec des joueuses qui ont  pour seul objectif de hisser encore plus haut le drapeau marocain. 

Bonne lecture et bonnes vacances.

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4