Nile Rodgers & CHIC, Sona Jobarteh, La Femme à Jazzablanca (1ère soirée)

C’est partie pour la 16ème de Jazzablanca. Sur scène, Sona Jobarteh, Kamal Williams, La Femme, Nile Rodgers & CHIC et bien d'autres artistes qui ont assuré le show pour le plus grand plaisir du public !
Beau succès pour la première soirée de Jazzablanca ! Sur la scène 21 d’Anfa Park, la musicienne et chanteuse britanno-gambienne, Sona Jobarteh a donné le coup d’envoi de la 16ème édition. Son charisme, sa voix et la magie de la kora ont conquis le cœur du public venu nombreux qui ont ensuite assisté à la prestation de Kamaal Williams, pilier de la scène jazz londonienne.

Sur la Scène Casa Anfa, les fans de La Femme se sont donné le mot pour réserver un chaleureux accueil au groupe de rock alternatif français. Doté d’une folle énergie contagieuse, l’illustre Nile Rodgers & CHIC a clôturé la soirée en enflammant la Scène Casa Anfa avec un voyage à travers les plus gros hits qu’il a produit pour David Bowie, Daft Punk, ou encore Madonna, des années 70 à nos jours.

La Scène BMCI, place des Nations Unies, a accueilli un public dynamique, enjoué et heureux de faire la rencontre de formations musicales marocaines émergentes. La soirée a débuté en compagnie du groupe Izouran N-Sahara, tout droit venu de l’oasis M’hamid El Ghizlan. Place ensuite au duo Sound of Mint, qui a électrisé la Scène BMCI au rythme d’un remix du légendaire Ali Farka Touré.

Le projet néerlandais-marocain « Urban Safar Tanja » est plus qu’une performance. C’est un spectacle itinérant, un voyage théâtral émotionnel
Hind Kharifi fait partie de ces illustratrices marocaines qui s’imposent sur la scène du design et du graphisme avec talent
C’est la gardienne de l’éthique des medias. Latifa Akharbach, ancienne journaliste et ex-diplomate, est à la tête de la Haute
C’est le weekend, rien de mieux que de découvrir la capitale économique sous un angle différent.  Rien de tel pour cela
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4