La cyber-violence en débat

Les violences numériques ont été au cœur d’une conférence-débat organisée, le 27 juin, par le Comité Parité et Diversité de 2M.

Les violences numériques font des ravages.  D’après la note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publié le 08 mars 2023, la violence numérique et électronique représente 19 % de toutes les formes de violence à l’égard des femmes, un pourcentage grimpant à 34 % chez les 15-19 ans et 28 % chez les 20-24 ans. C’est dans ce contexte alarmant que le Comité Parité et Diversité de 2M a organisé, le 27 Juin, une conférence-débat intitulé « Violences numériques : comprendre et agir ». Autour de la table, la psychiatre et chroniqueuse Imane Kendili, le Président du Centre Marocain de Recherches Polytechniques et d’Innovation (CMRPI) et Directeur de l’Espace Maroc Cyberconfiance (EMC) Youssef Bentaleb ou encore l’avocate Me Zahia Ammoumou qui a notamment appuyé, lors de son intervention, que « la violence numérique constitue un réel danger ». « Si dans l’espace public, il est possible de gérer et reconnaître les violences, dans l’espace numérique, la situation devient plus difficile puisqu’elle repose sur la technologie et les plateformes de réseaux sociaux », a-t-il poursuivi. De son côté, Marouane Hejjoujo, Commissaire Divisionnaire et Chef du laboratoire d’analyse des traces numériques à la Brigade nationale de la Police judiciaire (BNPJ), est revenu sur les efforts déployés par la DGSN pour limiter et combattre les violences numériques. « La gestion des preuves numériques est essentielle dans notre coopération internationale contre ce type de crimes, a-t-il indiqué. La police judiciaire doit rester vigilante et proactive dans la gestion des preuves numériques et des enquêtes ».

 

 

 

 

C’est dans la douceur de vivre méditerranéenne que New Tangier présente une nouvelle collection fluide, acidulée et résolument décontractée. La
C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4