20e édition du salon MIM: des chiffres exceptionnels!

Le salon international du Textile, considéré comme un accélérateur de mises en relations B to B, s’est distingué par un climat d’affaires jugé de qualité par les organisateurs, un carrefour d’échanges privilégiés dans le secteur de l’industrie du textile et de l’habillement.

Ce sont plus de 120 exposants nationaux et internationaux qui ont orné les 8 000 mètres carrés du MIM – Salon International du Textile, organisé par l’AMITH (Association Marocaine des Industries du Textile et de l’Habillement) du 10 au 12 mai 2023 à Casablanca, dont la majorité est composée d’entreprises marocaines, représentant l’ensemble de la chaine de valeur du textile, incluant le tissu, les accessoires et le textile de maison. 

Cette 20ème édition a connu une fréquentation exceptionnelle estimée à plus de 2 300 visiteurs professionnels porteurs de projets, dont 250 internationaux venus de 22 pays, notamment des professionnels de France, de Suisse, d’Allemagne, de Finlande, des Pays-Bas, de l’Irlande, des États-Unis, d’Espagne, du Portugal, de Belgique, de Russie, de Chine, de Turquie, d’Israël, de Tunisie, d’Algérie, d’Italie, de Grèce et d’Égypte. L’objectif principal des visiteurs est de s’inscrire dans une dynamique de partenariats et de développement des investissements dans le secteur, entre donneurs d’ordre, investisseurs et industriels marocains. 

La nouveauté de cette édition, le pavillon dédié aux marques marocaines, a connu un franc succès, mettant en avant les enseignes locales. Aussi, l’espace « Créateurs » a drainé une large audience, à travers une exposition de collections de designers de renom, dont des lauréats de l’Academy de Mode Casablanca.

Suite au succès retentissant des vitrines M’OTION à M Avenue, la première édition du concours M’OTION NextGen s'est tenue le
Elles brillent dans différents domaines et se distinguent par leur force, charisme et impact positif sur leur environnement. Les profils
Il y a urgence ! Il faut stimuler l’implication des femmes dans l’économie. Elle est au plus mal : 19,8%
“Assilah, ville de tous les amours...” est l’intitulé de l’exposition qui réunit onze artistes travaillant pour la plupart à Assilah.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4