Faiçal Adali : “Chaque collaboration est une toile nouvelle où je peux peindre et créer des synergies uniques”

L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en l'intégrant dans un contexte moderne, vient de signer une belle collaboration avec Philip Morris International (PMI) au Maroc à l’occasion du festival musical de Jazzablanca. Interview.

Pourriez-vous retracer pour nous brièvement votre parcours ?
Mon voyage artistique a débuté à l’École des Beaux-Arts de Casablanca, un lieu magique où mon amour pour les arts visuels a éclos comme une fleur au printemps. Diplôme en main, j’ai plongé dans le monde dynamique des agences de communication, où j’ai affiné mon œil créatif et aiguisé mon sens artistique. Mais l’appel de l’art pur était trop fort, et j’ai ouvert les portes de mon propre atelier à Casablanca, un sanctuaire où je peux librement tisser mes rêves en toiles vibrantes et sculptées.

Vous venez de présenter de nouvelles créations en marge du Festival  Jazzablanca grâce à une collaboration avec Philip Morris International (PMI). Que pourriez-vous nous en dire ?
Collaborer avec IQOS ILUMA est une aventure passionnante. Ensemble, nous avons conçu un espace où l’art et la technologie se rencontrent et dansent ensemble pour le plaisir des festivaliers. Imaginez un lieu où les sons et les visions se mêlent, où chaque coup de pinceau dialogue avec l’innovation de pointe d’IQOS. Grâce à mes précédentes collaborations et à ma présence artistique sur les réseaux sociaux, j’ai eu l’occasion de forger des partenariats riches et créatifs. Cette collaboration m’offre une toile nouvelle, où je peux peindre librement et créer des synergies uniques.

Quelle approche avez-vous adoptée pour interpréter dans vos œuvres cette fusion entre innovation et patrimoine marocain ?
Chaque œuvre est pour moi un voyage entre le passé et le présent, une fusion délicate de traditions ancestrales et d’innovations modernes. Je m’inspire de la richesse et de la diversité de la culture marocaine, que je réinterprète avec des techniques contemporaines. C’est un dialogue constant entre les motifs traditionnels et la modernité, où chaque création est une nouvelle exploration. J’aime à penser que mes œuvres sont des ponts, reliant l’histoire à l’avenir, et offrant un hommage vibrant à notre héritage tout en embrassant les possibilités infinies de l’innovation.

Pensez-vous réitérer cette expérience lors de nouveaux rendez-vous musicaux ?
Sans aucun doute ! L’été promet de nombreuses nouvelles aventures, et chaque événement est pour moi une toile blanche prête à être peinte. Ces collaborations me nourrissent, elles ravivent ma passion et m’incitent à toujours aller plus loin dans ma quête créative. Je suis profondément reconnaissant envers IQOS pour leur confiance et pour cette magnifique plateforme d’expression artistique. C’est vital pour moi de rester fidèle à ma vision, d’oser expérimenter et de sortir de ma zone de confort. L’art est une quête sans fin, et je suis impatient de voir où elle me mènera ensuite.

C’est l’été, les températures montent, quoi de mieux que de rester au frais et de binge watcher sur Netflix. Si
Si en 2023 une blessure a empêché, quelques jours seulement avant le début de la saison à Hawaï, "le lion
L’artiste Faiçal Adali, reconnu pour son approche innovante et sa capacité à capturer l'essence de la culture marocaine tout en
C’est sa deuxième participation pour les JO. Après Rio en 2016, Youssra Zakarani s'envole pour Paris où elle représentera le
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4