Ghita et Zineb, deux Marocaines à l’assaut du Rallye Aïcha des Gazelles

Ghita Belkhyat Zougri et Zineb Alaoui sont amies dans la vie et voisines de quartier qui aiment les challenges. Les deux jeunes femmes sont partie à l'aventure avec aucune expérience de rallye. Entretien.

Comment avez-vous eu l’idée de participer au Rallye Aïcha des Gazelles ?
Tout simplement l’envie d’avoir un défi féminin, de pouvoir aller au-delà de ce qu’on est capables de faire. C’est un Rallye solidaire féminin qui nous attire depuis plusieurs années et on a eu l’opportunité de le toucher du doigt quand on nous a proposé de le faire, on a eu beaucoup de chance car nous avons été entourées par plusieurs anciennes gazelles qui nous ont donné toutes les astuces pour arriver à s’inscrire, à monter un dossier de sponsoring et on les remercie d’ailleurs

C’est votre première participation à ce challenge. Comment vous vous y êtes préparées ?
C’est en effet, notre première participation à ce challenge. On a eu beaucoup de chance par ce que déjà l’organisation rallye nous a fait des stages de navigation mais notre sponsor M-AUTOMOTIV nous a permis nous a permis d’avoir un très beau stage de conduite en conditions réelles 2 mois avant le Rallye ce qui nous a permis de connaitre le terrain, de mieux connaître la voiture et de s’entrainer en conditions réelles. Ce qui était très appréciable

Quels sont les atouts de chacune d’entre vous pour réussir cette aventure ?
C’est magnifique car on est binôme extrêmement complémentaire avec la navigatrice qui est très précise dans les détails et l’organisation alors que la pilote un peu moins bien organisée qui est téméraire face à certains obstacles compliqués. Et justement c’est ce qui est bien car la pilote arrive à ressortir le côté trop être dans les clous de la navigatrice

Pensez-vous pouvoir surmonter toutes les difficultés qu’un tel Rallye peut présenter ?
Alors, oui on est extrêmement confiantes de pouvoir surmonter toutes les difficultés. La principale étant d’être isolées de la famille parce que n’ayant pas droit à un objet qui permette de naviguer par GPS donc nos téléphones on a aucun moyen de joindre nos familles si ce n’est d’avoir des nouvelles écrites de leur part.
Le 2eme challenge c’est d’être face à un désert aride avec un environnement  hostile mais qu’on va découvrir et qu’on va essayer d’apprivoiser
Le 3ème challenge c’est d’être endurantes et de pouvoir passer plusieurs heures au volent tous les jours face à des obstacles à plusieurs reprises et le plus grand obstacle que nous avons découvert toutes les deux pendant le stage de conduite c’est « son égo » car quand on se retrouve perdues dans le désert et bien l’égo prend le dessus et ça nous met très en colère et ça sera un gros travail personnel de calmer l’égo de reprendre ses esprits, d’utiliser son intelligence et l’intelligence de nos ancêtres qui était de s’orienter dans le désert avec une carte et une boussole, on n’est pas encore arrivées au stade de s’orienter grâce aux étoiles mais peut être pour un prochain rallye inchalah

Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
Huawei a organise sa toute première exposition mondiale HUAWEI XMAGE, intitulée "Un monde chaleureux - 12 ans de photographie Huawei"
L'édition 2024 de "Elu Produit de l'Année Maroc" a consacré 30 produits novateurs, choisis par plus de 3.000 consommateurs au
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4