Une athlète en or !

En montant sur la plus haute marche du podium, Najat El Garaa a offert la première médaille de ces JO au Maroc et a mis du baume au coeur à tout un pays le 1er septembre dernier, au stade de Stratford... Championne paralympique de lancer de disque, l'athlète marocaine ne s'attendait pas à une telle consécration malgré les longs mois de préparation et d'entraînement intensif.

En remportant l’or à Londres, Najat tient sa revanche ! Celle qui s’est contentée du bronze aux derniers jeux paralympiques de Pékin en 2008, a décroché la plus haute distinction, établissant un nouveau record
mondial au lancer de disque F40 (catégorie des moins d’1m40) avec 32,37 m. Najat aurait pu se laisser griser par cette récompense suprême, mais elle reprend aussitôt son entraînement et quelques jours plus tard, elle décroche une nouvelle médaille de bronze lors de l’épreuve du lancer de poids. Grâce à ce  doublé, elle devient l’athlète marocaine la plus titrée de ces jeux paralympiques londoniens… Restée  humble, elle considère que ses performances sont “le fruit d’un long travail et de sacrifices”. Issue d’une  famille de sportifs, elle n’était pas seule à Londres puisque sa soeur Leila concourait avec elle au lancer de disque, où elle s’est classée 4ème ; ainsi que son frère Mohamed, dans l’épreuve masculine du lancer de  poids. A 30 ans, Najat El Garaa a déjà une longue carrière derrière elle. En 2004, lors des jeux  paralympiques d’Athènes, elle remporte l’argent au lancer de disque. Quatre ans plus tard à Pékin, elle décroche le bronze. Notre athlète, à qui il  ne manquait plus que l’or olympique au palmarès, améliore  ainsi le record mondial de la discipline, jusqu’ici détenu par la Tunisienne Raoua Tlilli. Un véritable exploit mais surtout, une belle leçon de courage et de vie qui nous est donnée, à travers ces talentueux sportifs  qui ne cessent de repousser  leurs limites physiques et mentales malgré leur handicap. Pour ces épreuves, Najat a travaillé dur et a suivi un entraînement intensif. Des efforts récompensés à l’occasion du  championnat du monde handisport de Nouvelle Zélande en 2011, où elle s’est illustrée en remportant le  titre de championne du monde au lancer de disque. Des résultats qui lui ont permis de conforter sa  position pour les JO. “Najat est encore jeune, elle va encore améliorer ses performances et reprendre  ’entraînement en vue des prochaines rencontres sportives programmées, en particulier Rio, en 2016…”,  ésume Hamid El Aouni, président de la Fédération Royale Marocaine des Sports Pour Handicapés.

Au total, nos 30 athlètes présents à
Londres ont remporté six médailles, dont trois en or. A leur arrivée le 11 septembre, à l’aéroport  Mohammed V de Casablanca, ils ont reçu un accueil triomphal. Au milieu d’une foule d’admirateurs, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Ouzzine, accompagné de Hamid El Aouni, a félicité et exprimé toute sa fierté à notre équipe nationale qui nous a fait rêver lors de ces jeux, en signant des performances de haute volée.

Fini le célibat ! Vous avez trouvé l'élu(e) de votre cœur, peut-être même avez-vous déjà organisé vos fiançailles. Maintenant, place
Tout comme les préparatifs du mariage, les enterrements de Vie De Jeune Fille et de Garçon (EVJF et EVG) sont
L'institution du mariage a toujours revêtu une importance capitale. Au fil du temps, cette sacralité a évolué, s'adaptant aux bouleversements
Le mariage représente bien plus qu'un simple engagement entre deux individus. C’est un mélange complexe de traditions séculaires, de valeurs
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4