Tanger: rencontre autour du rôle de la femme africaine dans le processus de paix

Tanger, 23 mars 2015 (MAP) - Les travaux du Forum Panafricain de haut niveau, organisé par le Centre africain de formation et de recherches administratives pour le développement (CAFRAD)...

Cette rencontre de trois jours, organisée en partenariat avec la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique (ACBF) sous le thème "La femme africaine face aux défis de la paix et du développement: Quel rôle la femme africaine peut-elle jouer dans la construction d'une culture de la paix et l'accompagnement des transformations économiques et sociales du continent Africain?", vise à permettre aux participants d'échanger leurs expériences dans le domaine de la promotion de la culture de la paix.

Intervenant à cette occasion, le directeur général du CAFRAD, Stéphane Monney Mouandjo, a relevé que cette rencontre s'assigne pour objectifs de célébrer la femme africaine à travers les différentes initiatives qu'elle mène en vue de renforcer la culture de paix en Afrique et de reconnaitre sa contribution majeure à la construction des sociétés.

"La femme africaine mérite aujourd'hui plus que jamais d'être reconnue, à travers la mise en lumière des initiatives et actions qu'elle entreprend en faveur du développement socio-économique de son pays en particulier et du continent africain en général", a indiqué le responsable, réitérant son engagement "ferme" pour la promotion du rôle de la femme dans le processus de l'édification de la paix dans le continent.

Cette rencontre, a-t-il ajouté, vise également à rendre hommage aux femmes marocaines pour toutes les initiatives qu'elles mènent à la faveur de la promotion du développement socio-économique de leur pays et l'accompagnement de la mise en œuvre des stratégies sectorielles et des projets structurants lancés par le Royaume dans différents domaines.

M. Monney Mouandjo a indiqué que ce forum panafricain ambitionne également de renforcer les capacités de leadership des femmes dans les domaines politiques, de la paix et de la gouvernance, ainsi que de mettre en place une stratégie concertée en vue de la création des mécanismes d'encadrement à l'échelle régionale, pour faciliter une meilleure implication de la femme africaine dans le processus de pacification des Etats africains.

Cette rencontre de haut niveau se veut ainsi un espace d'échange et de réflexion sur le rôle de la femme africaine dans l'accompagnement des transformations économiques et sociales du continent africain, ainsi que sur les actions à mettre en œuvre pour améliorer la performance des femmes dans leurs responsabilités respectives et l'avancement du processus d'accélération du développement du continent.

Pour sa part, la conseillère économique et sociale de la Côte d'Ivoire, Fatoumata Traore Diop, a souligné que cette rencontre vise à échanger les expériences vécues par les femmes venues de différents pays africains, dont la Guinée Bissau, le Nigéria, la République démocratique du Congo et du Maroc, et du rôle qu'elles peuvent jouer dans les périodes de crises, notamment en matière de sensibilisation, d'écoute et de médiation.

La responsable a, à cet égard, appelé au renforcement des capacités des femmes africaines afin qu'elles puissent prendre part à la prise de décisions, jouer pleinement leur rôle dans la construction de la culture de la paix en Afrique et contribuer à l'essor économique que connait le continent.

Les participants à cette manifestation vont débattre de plusieurs sujets en relation avec "le rôle et la place de la femme dans l'histoire des sociétés africaines et dans le contexte de conflit", "le leadership féminin dans la gouvernance des actions orientées vers la construction de la paix" "le rôle des femmes dans la transformation du champ politique et associatif en Afrique" et "la contribution des associations des femmes dans les actions de maintien et de construction de la paix".

La tendance argenté fait un retour remarqué cette saison. Découvrez notre sélection de pièces à shopper pour briller de mille
Le complexe culturel L’Uzine accueille, samedi 4 février, la pianiste Maha Zahid le temps d’un récital de piano et d’un
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4