Sidi Ali et Tibu Africa : Des centres d’émancipations par le biais du football pour les adolescentes

Sidi Ali et Tibu Africa renouvellent leur partenariat. Ils ont procédé à une signature dans ce sens pour l’émancipation des filles adolescentes par le biais du sport à travers la création de 5 centres d’éducation par le football.

Sidi Ali et Tibu Africa poursuivent leur collaboration. Le 1er février 2022, a lieu la signature de partenariat entre Les Eaux Minérales d’Oulmès  – représentée par Naoufel JELLAL, Directeur Général Délégué, et Tibu Africa – représentée par Mohamed Amine ZARIAT, Ashoka Fellow & Président de l’ONG Tibu Africa au sein des locaux de l’école de la 2ème chance – Nouvelle Génération – Orientée métiers du sport basée à l’ancienne Médina de Casablanca. « Nous sommes heureux de l’expansion de ce projet à forte empreinte sociale, marqué par la mise en place de 5 centres, sur 3 régions, avec un impact plus large et durable, en ligne avec l’engagement des Eaux Minérales d’Oulmès et Sidi Ali envers ses communautés, a détaillé Naoufel JELLAL, Directeur Général Délégué des Eaux Minérales d’Oulmès dans un communiqué. Ces centres mettront plus de 950 jeunes filles sur le chemin de l’autonomisation et de la réussite éducative, par le biais du sport. Grâce à l’excellence des coaching dispensés par Tibu Africa, elles pourront acquérir les compétences essentielles à leur développement, dans le cadre d’espaces sûrs et équipés. » 

Conjointement définis par Sidi Ali et Tibu Africa, ce partenariat permettra d’accompagner la jeune fille dans sa transition de l’enfance à l’adolescence et à atteindre les objectifs suivants :

  • Développement et création de 5 centres d’éducation par le football dans 3 régions du royaume : Casablanca-Settat ; Rabat-Salé-Kénitra et Souss Massa ;
  • Renforcement des compétences de 950 filles à travers le sport ;
  • Sensibilisation d’environ 4000 participants aux activités axées sur le sport, l’égalité des sexes et le développement durable ;
  • Amélioration de la perception de l’école et la contribution à la réduction de l’abandon scolaire chez les jeunes filles ;
  • Aménagement d’espaces sûrs pour permettre à des milliers de filles âgées de 8 à 16 ans d’accéder à la pratique régulière du sport et d’activités de développement des compétences motrices, cognitives et socio-affectives ;
  • Insertion professionnelle d’une dizaine d’agents de changement social par le sport femmes et hommes pour la gestion, l’accompagnement et l’animation des activités e et programmes mis en place dans les centres Sidi Ali – Tibu.
La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4