Sainte Rita de Hicham Lasri

Hicham Lasri, le réalisateur marocain, nous livre ici un récit passionnant, noir et jubilatoire. Une histoire d’amour et de désir qui bute contre une sombre réalité, celle de Casablanca, une ville sombre et violente.

“Sainte Rita” permet à Hicham Lasri de continuer à explorer les thèmes qui lui sont chers : l’amour et la mort. En proie au doute et au désespoir, ses personnages s’accrochent pourtant à la vie et à leur amour clandestin. L’auteur, considéré comme l’un des espoirs du cinéma marocain, comptabilise déjà à son palmarès deux longs-métrages : “The End” (2012) et “C’est eux les chiens” (2013). “The Sea is Behind” sortira quant à lui bientôt en salle. À son actif aussi, deux pièces de théâtre, “(K)Rêve” (Grand Prix 2005 de l’Union des écrivains du Maroc) et “Larmes de joie un jour de Zemzem” (Éditions de La Gare-Paris, 2008), en plus d’un roman de science-fiction : “Static” (Éditions La Croisée des Chemins, 2010).

Ghizlaine Badri Lahlou est curatrice et commissaire d’exposition de “Révélation de l’âme”, la nouvelle exposition de Rajae Lahlou à la
L’intimité du couple pendant le mois sacré est négligée. On croit bien à tort que spiritualité et sexualité ne peuvent
L’Atelier Saveurs nous propose pour ce Ramadan de belles recettes, inspirées d'une cuisine de grand-mère, pour sublimer la table
Dévoilé officiellement le 1er avril dans les rues de Casablanca le 1er avril, Yango Navigation promet une transformation radicale des
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4