Quoi de neuf sur la planète politique ?

Entre avancées et régressions, une chose est sûre : la scène politique marocaine s'agite particulièrement depuis quelques semaines, notamment en matière de droits des femmes. Tour d'horizon des derniers rebondissements en date...

Croisade islamiste contre Spiderman

Lors d’un vol opéré par Egyptair en provenance de Gaza et à destination de Casablanca, des députés du PJD ont provoqué un véritable esclandre. La raison de leur colère, Abdelaziz Aftati, l’un des membres de la délégation islamiste, l’explique à l’AFP en arguant que le film diffusé durant le vol, “Spiderman”, comportait “des scènes portant atteinte à la pudeur”. Face à leurs contestations et à celles d’autres passagers, l’équipage a refusé de céder. Maintenant la pression sur le personnel naviguant en réclamant l’atterrissage sur l’aéroport le plus proche si le long métrage n’était pas arrêté, les députés ont finalement eu gain de cause, au grand dam des autres passagers qui auraient bien aimé, eux, continuer leur film !

Plus de mariage pour un violeur !

La date du 21 janvier 2013 est à marquer d’une pierre blanche pour toutes les femmes marocaines. Et pour cause, l’article 475 du Code pénal est en passe d’être modifié ! Souvenezvous de cette loi infâme permettant au violeur d’une femme d’échapper à la prison en épousant sa victime : cela avait causé la mort d’Amina Filali et cette loi était responsable au Maroc d’une vague phénoménale de suicides de jeunes filles. Et bien tout cela sera bientôt de l’histoire ancienne car un amendement vient d’être adopté par la Commission de la justice et de la législation de la Chambre des Conseillers. Celui-ci implique la suppression à l’unanimité du deuxième paragraphe de cet article qui stipule que “lorsqu’une mineure nubile ainsi enlevée ou détournée a épousé son ravisseur, celui-ci ne peut être poursuivi que sur la plainte des personnes ayant qualité pour demander l’annulation du mariage et ne peut être condamné qu’après que cette annulation du mariage a été prononcée”. Le ministère de la Justice a de son côté annoncé, dans un communiqué, qu’il soutenait cette proposition de loi et à ce stade, reste à la faire adopter par la Chambre des Conseillers et celle des représentants. Alors on croise les doigts !

Pour célébrer le plus beau jour de sa vie ou pour un voyage de noces inoubliables, découvrez ces quatre sites
Une nouvelle ère s'annonce dans le domaine de la médecine et chirurgie esthétique au Maroc, avec l'ouverture de Ma Clinique
Recette du chef pâtissier Abderrahim Aït Lmouden de Mazagan Beach & Resort.
La ville ocre reste incontestablement la destination la plus prisée pour sceller l’union de deux êtres prêts à s’engager pour
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4