Pays-Bas : le footballeur Nacer Barazite refuse de serrer la main d’une journaliste

Le footballeur Nacer Barazite a refusé de serrer la main d’une journaliste à la fin d’un match en raison de ses convictions religieuses.

Une controverse a eu lieu aux Pays-Bas la semaine dernière à l’issue d’un match du championnat de football néerlandais entre le FC Utrecht et Twente Enschede. La raison ? A la fin du match, le joueur d’origine marocaine Nacer Barazite a en effet refusé de serrer la main d’Helen Hendricks, la journaliste de Fox TV venue l’interviewer, en raison de ses « convictions religieuses ». La journaliste en question ne s’en est d’ailleurs pas formalisée, tweetant peu après « n’avoir aucun problème » avec ça et ajoutant que Nacer Barazite était un « gentil garçon ». Tout le monde n’a pas aussi bien réagi. Johan Derksen, le rédacteur en chef du très important magazine Voetbal International, a déclenché une polémique en déclarant : « Pourquoi ne rejoint-il pas Daesh dans ce cas ? » Cette sortie n’a pas manqué de susciter l’indignation de la presse, qui l’a jugée provocatrice et irresponsable. Au début de l’année, un communiqué du FC Utrecht avait informé la presse que Nacer Barazite et l’un de ses coéquipiers musulmans, Yassin Ayoub, ne serreraient plus la main des femmes. Le club s’est équipé d’une mosquée où les deux joueurs peuvent prier à condition de respecter le calendrier des entraînements, sans que ces aménagements n’aient suscité la moindre polémique.

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4