Ndadar, la nouvelle collection du designer Jean–Baptiste Liotard

Des lunettes-miroirs ou des miroirs-lunettes, c’est ce que propose Jean–Baptiste Liotard dans sa nouvelle collection baptisée « Ndadar ». Le designer français résident à Essaouira combine avec subtilité la transparence du miroir avec le mystère de la paire de lunettes, tout en évoquant derrière son amour pour la ville des Alizées.

Le designer français Jean–Baptiste Liotard signe 10 modèles de lunettes–miroir XL pour fêter son amour pour le Maroc et sa ville d’adoption à savoir Essaouira où il réside depuis 10 ans. Regroupés dans sa collection « Ndadar », les 10 modèles authentiques puisent à la fois dans le vintage, le futurisme ou l’avant-gardisme. Tantôt rondes, carrées, ovales, en bois ou en inox, ces lunettes-miroirs (ou ces miroirs-lunettes) sont de toutes les couleurs et raconte une histoire, comme l’indique le designer d’espace et de mobiliers dans un communiqué. Laquelle ? Celle d’un jeune homme de 24 ans ayant découvert une ville qu’il ne connaissait pas.
En arrivant la première fois à Essaouira, Jean-Baptiste Liotard en tombe immédiatement amoureux et décide de commencer sa carrière de jeune designer diplômé ici, dans la ville des Alizées. D’aventures en aventures, le port d’Essaouira le mène à une évidence : créer une collection qui lui ressemble et qui en dit long sur lui et le Maroc. L’artiste qui prône le simple, le linéaire, l’efficace, le percutant, crée ainsi « Ndadar ». « Les gens se cachent derrière les lunettes pour ne pas être vus tout en voyant tout », explique le designer qui a misé sur le regard et son pouvoir à travers 10 modèles qui décapent.

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4