Mouna Fettou à l’honneur au Festival de cinéma de Tétouan

Quatre actrices seront mises sur le devant de la scène lors de la 4ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan (FICMT) prévue du 25 au 31 mars. Parmi elles, la Marocaine Mouna Fettou.

Ce sont de vibrants témoignages qui sont attendus durant la 4ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan (FICMT) organisé du 25 au 31 mars. Quatre actrices vont être mises à l’honneur : l’Egyptienne, Menna Shalaby, l’Italienne, Anna Bonaiuto, l’Espagnole, Luisa Gavasa et la Marocaine, Mouna Fettou qui a joué dans de nombreux films et séries télévisées. L’un de ses récents rôles ? Mina dans le film français « Prendre le large » aux côtés de Sandrine Bonnaire. Ce long-métrage raconte la vie d’Edith qui est bouleversée par un plan social et va devoir travailler à Tanger après la délocalisation de son usine de textile. C’est là qu’elle se lie d’amitié avec Mina qui tient la pension où elle loge. Parmi les autres films dans lesquels a joué Mouna Fettou, on peut aussi citer « Volubilis » (2017), « L’Orchestre des aveugles » (2015), « Marié à louer « de Saïd Naciri (2008) ou encore « Deux femmes sur la route » de Farida Bourquia.

Du côté jury pour cette 4ème édition, c’est le réalisateur et artiste tunisien, Nacer Khemir, qui présidera celui dédié au long-métrage. A ses côtés, la programmatrice américaine et conservatrice de films, Alissa Simon, le réalisateur marocain, Hassan Ben Jelloun, la réalisatrice et journaliste française, Dominique Barouch, et l’actrice espagnole, Ana Turpin. Quant au réalisateur irakien, Kaïs Zoubaïdi, il sera à la tête du jury du film documentaire dans lequel on trouve la vice-présidente de l’Union des éditeurs marocains, Nadia Essalmi, le cinéaste français, Adam Pianko, et le cinéaste et chercheur espagnol, Juan-Carlos Padron. Pour le jury critique, il sera présidé par l’écrivain marocain et critique de cinéma, Khalil Damoun. Parmi les autres membres,  la journaliste marocaine, Sabah Ben Daoud, et l’écrivain et journaliste marocain, Lahcen Laâbissi.

(Avec la MAP)

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4