Les femmes de Daech, héroïnes de la série saoudienne « Corbeaux noirs »

A l’occasion du Ramadan, la superproduction "Corbeaux noirs" du groupe saoudien MBC débarque sur les écrans télé. Au total, trente épisodes vont être diffusés, décrivant la vie quotidienne des femmes djihadistes ou prisonnières de Daech.

A la télévision, Ramadan est souvent synonyme de feuilletons à l’eau de rose ou d’émissions de divertissement. Cette année, la chaîne de télévision saoudienne MBC a décidé de lancer la série Corbeaux noirs qui raconte l’univers hyper violent et cruel des femmes djihadistes ou prisonnières de Daech. Le groupe audiovisuel y croit, surtout après le succès de l’un des épisodes de la série Selfie, consacrée elle-aussi à l’Etat islamique. « Il a fallu une année de recherches et six mois de tournage », précise à l’AFP Mazen Hayek, porte-parole du groupe MBC, qui assure que la série s’inspire de faits réels et se veut didactique. « Nous avons voulu reproduire des faits réels qui touchent les téléspectateurs et reflètent le visage hideux du terrorisme », poursuit-il. Effectivement, les auteurs ont fait le choix de reconstituer certaines scènes violentes comme des exécutions sommaires ou des fouilles à des barrages. Pour Fadi Ismaïl, directeur-général de la société de production, « les scènes choquantes peuvent attirer ou révulser le téléspectateur mais sans jamais le laisser indifférent ». Et le traumatiser certainement…

 

Suite au succès retentissant des vitrines M’OTION à M Avenue, la première édition du concours M’OTION NextGen s'est tenue le
Elles brillent dans différents domaines et se distinguent par leur force, charisme et impact positif sur leur environnement. Les profils
Il y a urgence ! Il faut stimuler l’implication des femmes dans l’économie. Elle est au plus mal : 19,8%
“Assilah, ville de tous les amours...” est l’intitulé de l’exposition qui réunit onze artistes travaillant pour la plupart à Assilah.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4