Les auteurs de « Happy Iran » en prison

L'été dernier, la chanson "Happy" de Pharrell Williams envahissait la Toile, faisant souffler un vent de bonheur ultra-contagieux

L’été dernier, la chanson “Happy” de PharrellWilliams envahissait la Toile, faisant souffler unvent de bonheur ultra-contagieux. Des anonymesdu monde entier ont ainsi reproduit leur propreversion en se mettant en scène dans des vidéoclips.Mais récemment, la variante iranienne “The HappyGroup” a viré au cauchemar. Les six adolescentsà l’origine du projet ont en effet été punis, subissant91 coups de fouet. Parmi les griefs retenuscontre eux, l’absence du port du voile, pourtantobligatoire, pour les jeunes filles qui figurent dansla vidéo. Une sentence qui fait mal, une fois de plus.Pas le droit au bonheur, les Iraniens ? G.B.

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4