Leïla Bahsaïn, en lice pour le Prix de la littérature arabe

Le livre « Le Ciel sous nos pas » de la Marocaine Leïla Bahsaïn a été sélectionné pour le Prix de la littérature arabe. Le nom du lauréat est attendu le 6 novembre à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris.

L’auteure Leïla Bahsaïn voit son livre « Le Ciel sous nos pas » sélectionné pour le Prix de la littérature arabe. Dans ce premier ouvrage qui a notamment obtenu le prix de la Nouvelle de Tanger 2011 et le Prix Méditerranée du premier roman, l’auteure conte l’histoire d’une jeune marocaine, depuis son enfance dans son pays natal jusqu’à son arrivée en France. Décomplexée vis- à-vis des hommes et de l’Occident, elle va vivre mille aventures, telle une Zazie moderne, entre rires et larmes ! Et briser un tabou : le pays des Lumières n’est pas la partie rêvée des droits de la femme maghrébine, comme l’expliquent les éditions Albin Michel sur leur site. En lice également pour ce prix, Mohammed Abdelnabi pour « La Chambre de l’araignée », Kaouther Adimi pour « Les petits de Décembre », Camille Ammoun pour « Ougarit », Yasmine Khlat pour « Égypte 51 », Georgia Makhlouf pour « Port-au-Prince Aller-Retour » et Dima Wannous pour « Ceux qui ont peur ». Le verdict est attendu le 6 novembre à l’Institut du monde arabe (IMA) à Paris.

Le projet néerlandais-marocain « Urban Safar Tanja » est plus qu’une performance. C’est un spectacle itinérant, un voyage théâtral émotionnel
Hind Kharifi fait partie de ces illustratrices marocaines qui s’imposent sur la scène du design et du graphisme avec talent
C’est la gardienne de l’éthique des medias. Latifa Akharbach, ancienne journaliste et ex-diplomate, est à la tête de la Haute
C’est le weekend, rien de mieux que de découvrir la capitale économique sous un angle différent.  Rien de tel pour cela
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4