Le mouvement M.A.L.I. lance une campagne contre le « test de virginité »

Le Mouvement M.A.L.I. a choisi le 14 février, jour de la Saint-Valentin pour lancer une campagne contre le “test de virginité” des femmes, briser le mythe de l'hymen "inviolable" et mettre en lumière un concept patriarcal qui persiste encore dans le monde

Encore pratiqué au Maroc dans certaines régions ainsi que dans de nombreux pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord pour prouver la « pureté » d’une femme, le rituel des draps pour « tester la virginité » réduit la femme à une tache de sang. Ne pas saigner pendant la nuit de noces peut parfois mettre la vie de certaines femmes en danger entraînant des violences physiques et verbales, la répudiation, le divorce, le viol, le crime dit d’honneur et le suicide, affectant ainsi le destin des femmes, de leur famille, leur « honneur » et leur sécurité.

 

https://twitter.com/IbtissameBetty/status/1361584886495252480?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1361584886495252480%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fpublish.twitter.com%2F%3Fquery%3Dhttps3A2F2Ftwitter.com2FIbtissameBetty2Fstatus2F1361584886495252480widget%3DTweet

Le Mouvement M.A.L.I. inverse la situation et le rôle du drap en l’utilisant pour démystifier l’hymen et combattre ce rituel dégradant. Créé par TBWA\RAAD, le drap, emblème de la campagne est présenté dans une boîte colorée, comprenant un livret d’information de 24 pages décrivant les dangers du « test de virginité » et dénonçant cette pratique sexiste et rétrograde. Le kit est mis en vente sur un microsite exclusif (traditionalvirginitytest.com) L’ajout du produit au panier renvoie vers une série de témoignages et d’informations.

 

Le Mouvement M.A.L.I. sensibilise une fois de plus sur le mythe de la “virginité”, dans l’espoir d’un changement des mentalités et appelle à l’abrogation de l’article 488 du code pénal marocain qui dispose de ce qu’on appelle « la défloration », qui autorise la pratique du « test » sur les filles et les femmes victimes de viol et inflige par conséquent des peines plus sévères à l’agresseur selon la supposée « virginité » ou non de la victime.

La porte-parole du mouvement, Ibtissame Betty Lachgar, a déclaré « La membrane de la virginité est un concept patriarcal archaïque utilisé comme moyen de persécution des femmes dans le monde et qui n’a aucune validité scientifique. Le contrôle sur le corps et la sexualité des femmes est une violation de leurs droits fondamentaux. Le « test de virginité » est une pratique humiliante, un acte de torture et une violence sexuelle pouvant entraîner des conséquences physiques et psychotraumatiques. Cette pratique barbare doit être immédiatement abolie ».

1. https://www.who.int/reproductivehealth/human-rights-day/en/

2. https://www.theguardian.com/lifeandstyle/2019/dec/09/hymen-virginity-tests-us-ti

3. https://www.tandfonline.com/doi/abs/10.3109/13625187.2011.649866

 

Le nouveau siège Bosch va réunir sous un même toit les activités commerciales clés de Bosch au Maroc, en accueillant
Pour cette saison, le menu se fait rafraîchissant pour une délicieuse mise en bouche. C’est ce que nous propose Aïssam
Dans le domaine des relations amoureuses, les conseils pullulent quant à la meilleure façon de gérer les conflits. L'un d'eux,
Depuis son implantation en 1943, L'Oréal Maroc a transformé le secteur de la beauté au Maroc grâce à son engagement
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4