Le henné noir pointé du doigt par une chanteuse britannique

Natasha Hamilton, l’ancienne chanteuse du groupe Atomic Kitten alerte sur le risque d’allergie au henné noir après une mauvaise expérience.

C’était durant les vacances, en mars dernier. Un de ses fils voulait absolument un tatouage au henné noir. Sa mère, l’ancienne chanteuse du groupe Atomic Kitten, cède. Ce sera sur la jambe. Un joli tatouage tant rêvé par son bout de chou qu’il va finalement regretter… Car de l’eczéma apparaît quelques jours plus tard. Il fait une allergie. Effarée, Natasha Hamilton poste une photo de la jambe de son petit sur son compte Twitter. Elle alerte : « Plus jamais ! », et espère surtout qu’il n’y aura aucune cicatrice par la suite, comme le détaille The Sun, sans préciser où ce « fameux » tatouage a été réalisé. Comme l’explique Le Figaro, ces allergies seraient essentiellement dues à la paraphénylènediamine ou phénylènediamine (PPD), une substance illicite en France, ajoutée au henné naturel pour obtenir un tatouage  noir (le henné naturel donne une couleur brune). Depuis, la photo a été relayée sur les réseaux sociaux. Une mauvaise publicité pour notre henné…

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4