L’actrice Hend Sabri fait don du cachet de son prochain film aux réfugiés syriens

L’actrice tunisienne Hend Sabri reversera la totalité des gains de son prochain film aux réfugiés syriens de la région moyen-orientale.

Ce n’est pas la première fois que l’actrice tuniso-égyptienne Hend Sabri met à profit sa notoriété pour servir des causes humanitaires. Face au drame des réfugiés syriens, on s’attendait à ce qu’elle réagisse. C’est chose faite puisqu’elle a promis de reverser l’intégralité du cachet de son prochain film Al Baghbagha 2 aux réfugiés qui trouveront asile dans la région.

L’actrice a coutume de soutenir de nobles causes.  Ambassadrice du Programme alimentaire mondial des Nations unies en 2010, Hend Sabri participait la même année à la campagne The Uprising of Women in the Arab World (Le soulèvement des femmes dans le monde arabe) pour l'égalité des genres. Récemment, après l’attaque du musée du Bardo à Tunis, elle a lancé une campagne de promotion pour la Tunisie, intitulée Visit Tunisia. Son engagement en faveur de causes humanitaires et sociales et son influence sur l’industrie du spectacle arabe l’ont propulsée dans le top des 100 femmes arabes les plus puissantes en 2013.

Egérie de L’Oréal et de Garnier au Moyen-Orient, l’actrice de 35 ans a déjà une longue carrière cinématographique derrière elle, récompensée par plusieurs prix en Tunisie, en Egypte et à l’international. Au Maroc, elle a tourné avec Nabil Ayouch dans Whatever Lola Wants en 2007 et fut membre du jury de la cinquième édition du Festival international du film de Marrakech en 2005. Le film qu’elle tourne actuellement et dont elle reversa les droits aux réfugiés syriens porte sur l’histoire d’une famille juive marocaine en 1948.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4