La vente aux enchères Paris#Marrakech : 10 nouveaux records !

La troisième édition de Paris#Marrakech a marqué les esprits. Organisée le 30 décembre dernier à l’occasion du Marrakech Art Week, elle a enregistré pas moins de dix nouveaux records aux enchères dont 300 400 €, rien que pour l’huile sur toile « La gazelle apprivoisée » du peintre orientaliste Eugène Girardet.

Paris#Marrakech a été un beau succès. Concoctée le 30 décembre par Artcurial, cette troisième édition a enregistré dix nouveaux records aux enchères dont trois pour Théodore Frère avec notamment la « Grande caravane de la Mecque » vendue 195 000 €, soit 2 119 446 dhs. Le lot qui a obtenu le prix le plus élevé ? L’huile sur toile « La gazelle apprivoisée » du peintre orientaliste Eugène Girardet, adjugée à 300 400 €, soit 3 265 034 dhs. Autre lot exceptionnel : l’huile sur toile « Spectateurs de Tennis » de l’artiste Chaïbia qui atteint 78 000 €, soit 847 778 dhs. Quant aux six autres records, on trouve, entre autres, l’acrylique et paillettes sur toile de Chérif Samba, « J’aime la couleur » qui s’est envolée à 91 000 €, bien au-delà de son estimation. Les œuvres des artistes Bodys Isek Kingelez Seydou Keïta, Abdoulaye Konate ou encore Billie Zangewa ont aussi emballé atteignant des sommes colossales. Composée d’une centaine de lots, la session de trois vacations d’art orientaliste et d’art contemporain africain, dirigée par François Tajan, a ainsi totalisé 1 890 040 €, soit 20 545 176 dirhams.

https://www.facebook.com/artcurial/videos/2277258982508354/?t=7

Après une édition aux Emirats arabes unis en 2022, la Coupe du monde des clubs, dénommée Mondialito, débute ce soir
La tendance argenté fait un retour remarqué cette saison. Découvrez notre sélection de pièces à shopper pour briller de mille
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4