La polygamie a le vent en poupe aux Etats-Unis

Cette pratique dont nous les marocaines peinons à nous débarrasser a le vent en poupe aux Etats-Unis.

Bien que marginale, la polygamie ne fait plus autant scandale qu'autrefois aux Etats Unis. Pour preuve, en  2013, elle a même été dépénalisée dans l'Utah et l'Etat de Salt lake City, où vit une grande communauté de mormons.

En 2001, seulement 7 % des Américains voyaient dans la polygamie une pratique « moralement acceptable ». Aujourd'hui, la donen a changé et ils sont désormais 16 % à la considérer favorablement, selon le sondage Gallup. Si ce pourcentage ne représente toujours qu'une minorité, un élément important ressort de ce sondage: parmi les dix-neuf "tabous" évoqués dans le sondage, la polygamie est celui qui a connu la plus grande évolution vers l'acceptation et arrivait en cinquième position des thèmes controversés dont l’image s’était améliorée.

En tête de classement des tabous en voie d'acceptation par la société américaine, les relations homosexuelles, le fait d’avoir un enfant et des relations sexuelles hors mariage, le divorce et la recherche médicale sur les cellules souches obtenues à partir d'embryons humains.

D'après ce sondage, il serait même plus acceptable aux Etats-Unis d’être polygame que d’entretenir des relations extraconjugales, tolérées par seulement 8%.

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4