« Kid Nssa” le nouveau tube de Fati Jamali

L’actrice marocaine, mannequin et ex-miss beauté arabe 2014, Fati Jamali, dévoile son nouveau titre « Kid Nssa ». Un morceau puissant qui incite les femmes à ne plus supporter l’inacceptable parce que c’est leur mari !

Votre nouveau titre, « Kid Nssa », raconte l’histoire d’une femme qui, après des années de souffrance, décide de dire «stop» à son compagnon. Pourquoi ce thème ?
Ce sujet est un problème de société. Il touche beaucoup de femmes quotidiennement. Aussi, je souhaitais écrire pour elles ! Mon message est clair : Dites « non » au harcèlement ! Soyez indépendante ! Vous êtes fortes ! Ne l’oubliez jamais ! Même si dans notre pays, c’est encore mal vu de divorcer, les femmes peuvent le faire ! C’est notre droit ! Je défends les femmes. Je suis féministe. Il est important de  libérer la parole et de participer à ce combat. La honte doit enfin changer de camp !

« Kid Nssa » est votre 4ème titre. Chaque fois, vos morceaux rencontrent un fort succès auprès du public. « Ghalta Kbira » a été vu 9 millions de fois sur YouTube, « Tab Tab » 2,3 millions de fois, « Afwan» 3,9 millions de fois. Comment l’expliquez-vous ?
C’est un travail de longue haleine. Je me suis aussi entourée de personnes formidables qui ont cru en moi comme Atif Zinachi avec qui j’ai co-écrit et co-composé la musique de mes titres notamment le dernier, « Kid Nssa », et qui a également assuré la production musicale de cette chanson. Achraf Mounaji m’a aussi accompagnée dans la réalisation de « Kid Nssa ». Les textes, les thèmes abordés, la musique ont plu à mon public qui me connaissait dans mes rôles à la télévision et au cinéma. Je pense que ma sincérité a fait également beaucoup. J’écris et je chante avec le cœur.  

Comment se déroule votre carrière de chanteuse depuis deux ans maintenant ?
Très bien malgré les critiques lorsque j’ai sorti mon tout premier titre « Ghalta Kbira ». Je ne me suis pas arrêtée pour autant. J’ai répondu par mon deuxième morceau « Afwan » (Pardon). Car je leur pardonne et j’avance ! C’est ce qu’il faut faire ! La pandémie de Covid-19 a également un peu freiné le rythme entrepris dans ma nouvelle carrière mais elle ne l’a stoppé. Mon envie est trop grande ! Durant ces deux années, j’ai également appris, et je continue à le faire, divers instruments de musique comme le piano. 

Jusqu’à présent, qu’est-ce qui a été le plus difficile et le plus formidable pour vous ?
Rien n’a été facile, mais la vie est une succession d’épreuves, non ? Aussi, je travaille beaucoup et je m’entoure des bonnes personnes. Ce qui est le plus formidable pour moi, c’est le retour du public ! Merci ! Sincèrement, merci !

Sur quels autres projets travaillez-vous ?
Je travaille sur plusieurs autres chansons avec Atif Zinachi dont un featuring avec un célèbre artiste international latino. Je ne peux pas vous en dire plus aujourd’hui. C’est une surprise qui sera dévoilée cet été ! Alors, prenez patience ! Côte télé, vous me verrez dans la série «Ouled Derb» prévue durant le mois de Ramadan prochain sur la chaîne MB5. 

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4