Institut français du Maroc : 4 films marocains cultes à redécouvrir sur grand écran pendant le Ramadan

Les salles de cinéma de l’Institut français du Maroc consacrent tout le mois sacré de Ramadan aux grands chefs-d’œuvre cinématographiques marocains des années 70 et 80, pour faire redécouvrir, dans une ambiance festive et sur grand écran, ces films fondateurs du patrimoine national.

L’Institut français du Maroc nous fait redécouvrir des films cultes sur grand écran à l’occasion du mois sacré de Ramadan. En effet, ce cycle invite à revoir certaines œuvres encore peu montrées dans les salles de cinéma et à échanger autour de cette période artistique prolifique et essentielle. On retrouvera notamment quatre films emblématiques de cette époque : Une porte du le ciel de Farida Benlyazid (1988), De quelques événements sans signification de Mostapha Derkaoui (1974), Mirage de Ahmed Bouanani (1979) et Wechma de Hamid Bénani (1970). 

Certaines projections se feront en présence des réalisateurs. Ainsi, Mostapha Derkaoui présentera le puissant et avant-gardiste De quelques événements sans signification à Rabat (11 avril), Meknès (14 avril) et Kénitra (15 avril), en compagnie de la chercheuse Léa Morin qui a largement contribué à la restauration du film. Enfin, Hamid Bénani accompagnera son film fondateur et célèbre Wechma à Marrakech (19 avril) et Rabat (25 avril). 

http://www.if-maroc.org

Une programmation en partenariat avec Aflamin.ma.

Myriam s’est laissée berner par un homme qui avait tout du prince charmant. Elle nous raconte à travers ces lignes
La pièce de théâtre sera jouée le mercredi 13 novembre au Studio des Arts Vivants à Casablanca.
Une femme frigide, ça veut dire quoi au juste? Ce trouble serait-il un mythe ou bien a-t-il une réalité d’un
Le monde de la high-tech est en perpétuelle évolution. Futuristes, étonnantes et parfois insolites, les innovations de la technologie ne
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4