#hipdips, le hashtag qui nous fait aimer nos hanches

Un nouveau hashtag pro body positivism déferle sur la toile : le #hipdips. C’est ce fameux petit creux au niveau des hanches qu’a un bon nombre de femmes mais qui en complexe autant.

Trop étroites, trop larges, en culotte de cheval, nos hanches ne sont jamais assez belles à nos yeux. C’est désormais au tour du petit creux au niveau des hanches d’être la cible du « body positivism ». Des internautes ont décidé de poster des photos de leurs hanches assorties de messages positifs et du hashtag #hipdips. Le but est simple : s’accepter tel qu’on est. Car ce petit creux n’est pas un défaut physique, comme l’explique la blogueuse Carys Gray : « Je croyais que ces petits creux n’étaient que chez moi jusqu’à ce que je lise… qu’ils représentent en fait une insécurité énorme pour des tonnes de femmes ! Je suis ensuite allée googler « hip dips », et j’ai lu qu’ils étaient vus comme une mauvaise chose pour les femmes et que certaines personnes vont jusqu’à se faire injecter de la graisse pour les combler » Il ne sert à rien d’enchaîner par exemple les régimes ou de faire du sport, , car ce petit creux dépend tout simplement de la forme de notre bassin. Par conséquent, la seule solution est de l’apprécier, comme le soulignent de jeunes femmes sur la toile. « Je n’aurai jamais une silhouette en sablier parfaite, et c’est très bien ! Tout ce que je peux faire, c’est travailler avec ce que j’ai eu la chance de recevoir et aimer chaque partie de moi », lâche l’une d’entre elles.

‼️ HOLD UP let’s talk about hip dips for a minute 🤔🤔 As you can see from this picture and many of my other pictures I have preeeeeetty large ‘hip dips’.. This is where my leg/hip area comes in just before my quad starts.. I thought these lil dips were unique to me until I read the gorgeous @sjamesfit this morning all about how they’re actually a huge insecurity to loads of women!! I then went on to google hip dips and read all about how they’re seen as a bad thing for women and some people even go as far as to have fat injected into them to smooth them out 😱😱😱😱 WELL I sure as hell wasn’t about to add another thing onto my insecurity list 😂✋🏼✋🏼✋🏼 If anyone else has these cute ass hip dips then you should rock them.. For 20 years I’ve picked at areas of my body I hate but not once did I pick up on these! A few years ago I would have read that article and suddenly felt insecure and wanted to change them. Now I don’t give a poo what other people think looks good on women or not. I think they’re cool. 😎 😂 And yes growing my quads 17483 times bigger has probably made the hip dips even more prominent but quads are cool too. Conclusion: I’m cool. You’re cool. Everyone’s cool. Bye. Don’t forget to watch my latest YouTube video where I unbox my supplement delivery from @womensbest 💕💕 LINK IN MY BIO 💕💕💕💕💕 #fitness #fit #health #healthy #gym #workout #Abs #glutes #fitfam #girlswholift #cardio #fitspo #instafit #gains #girlgains #muscle #strength #motivation #muslce #booty #leanin15 #gymshark #gymsharkwomen #womensbest

Une publication partagée par Carys Gray || Cardiff, UK🇬🇧 (@busybee.carys) le

7 joueuses marocaines prennent part cette année à la 26ème édition de la Coupe Lalla Meryem qui se déroulera du
L’enfant de cinq ans était mort en février 2022 après être tombé au fond d’un puits au nord du pays.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4