France: Un nouveau combat lancé contre l’anorexie chez les mannequins

« Il est intolérable que l'on puisse faire l'apologie de la dénutrition et que l'on puisse exploiter commercialement des personnes qui sont dans des situations mettant en danger leur santé »...

A dit Olivier Véran député du PS, il y a quelques jours, dans le cadre de sa proposition d’amendements restreignant la valeur minimum acceptable de l’Indice de la Masse Corporelle (IMC) chez un mannequin.

 Se joignant à d’autres pays tels que l’Espagne, Israel, et l’Italie, la France envisage de mettre des limites, une bonne fois pour toutes, aux faux standards de beauté toujours encouragés par quelques membres de l’industrie de la mode. Dans ce sens, les agences représentantes des mannequins avec un IMC inférieur à 18 (équivalent environ à 55kg pour 1,75m) ou les personnes les engageant se risqueront à une amende allant jusqu’à 75000€ et à six mois d’emprisonnement. Les amendements comprennent aussi des pénalités visant toute plateforme publique mettant en avant ou encourageant l’anorexie ou une extrême maigreur.

Ce n’est donc qu’une question de temps avant que la loi de santé n’adopteces amendements, déjà encouragés par la ministre ; Mme. Marisol Touraine,qui a indiqué dans une interview à BFM TV : « "Quand on est mannequin ondoit aussi s'alimenter et prendre soin de sa santé. C'est un message important à l'attention des jeunes filles, des jeunes femmes qui voient dans ces mannequins un modèle esthétique. La démarche est bonne ».

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4