Examen régional du Bac : la prostitution sujet de l’épreuve d’Education Islamique

Il semble que le film « Zin Li fik » de Nabil Ayouch n’a pas laissé indifférents les auteurs de l’examen régional du Bac. Et pour cause, la prostitution a fait office de sujet de l’épreuve de l’éducation islamique au titre de la 1ère année du Bac pour la région de Guelmim Smara.

Dans le texte à analyser proposé dans cet examen (voir image ci-dessous), il est question d’une femme veuve qui subvient aux besoins de ses sept enfants en s’adonnant à une activité douteuse marquée par la visite régulière d’un homme à la demeure de la femme.

« A l’issu d’un dialogue «positif» avec ses voisins, la femme a révélé qu’elle a recouru à cette activité par obligation. Se plaignant, elle a avancé comme raison de son recours à l’interdit par son désir d’assouvir ses instincts, et d’autre part pour pouvoir assurer un revenu lui permettant de vivre avec ses enfants », lit-on dans ce texte.

Et de poursuivre: « Après l’échange entre les deux parties, le différent  a été résolu et la femme a retrouvé une vie équilibrée ».   

Pour ce qui est des questions posées autour de ce texte, elles concernent la définition de la vertu, la mise en avant du dialogue positif, et le jugement que porte la religion sur ce genre de comportement.

Caftan 2024 s'est conclu en beauté après quatre jours de célébration de l'élégance et de la richesse du caftan marocain.
Les détenteurs de passeport marocains peuvent se déplacer librement vers 73 pays étrangers sans besoin de demander un visa. Certaines
Voyager seule représente une façon de goûter à la liberté, de vivre ses envies sans entraves. Nadia Stoti, Travel blogger,
Pas question de s’ennuyer cet été à Casablanca. On s’arme de sa crème solaire, de son plus joli bikini et
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4