Enfin libre !

La blogueuse, incarcérée pendant deux semaines par le régime syrien, a été libérée le 18 décembre, contre une caution de 15.000 livres, soit 300 dollars.

Razan Ghazzawi, 31 ans, s’est faite arrêtée le 4 décembre dernier par les services de sécurité syriens, alors qu’elle se rendait en Jordanie pour  assister à un forum sur la liberté des médias. Elle doit être jugée prochainement pour avoir “affaibli le sentiment national” et “créé une organisation visant à changer le statut économique et social de l’Etat”. Elle encourt pour ces faits une peine de trois à quinze ans de prison. Le Centre syrien pour l’information et la liberté d’expression appelle “au retrait des charges retenues contre elle et à l’arrêt de son procès”. F.H

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4