Enfants : Une enseigne anglaise a décidé d’en finir avec les étiquettes genrées

Une petite révolution dans le monde de la mode pour enfants. La chaîne de grands magasins John Lewis vient d’annoncer le fin des vêtements "genrés".

Des filles interpellent régulièrement les grandes marques de vêtements pour se plaindre des collections trop girly alors qu’elles aimeraient tout simplement pouvoir porter des pulls agrémentés d’un dinosaure ou des T-shirt avec des mentions comme « you’re a champion » plutôt que « pretty little thing ». L’enseigne anglaise John Lewis a décidé de franchir le pas. Deux annonces ont été faites dans ce sens. La première : les étiquettes « garçons » d’un côté et « filles » de l’autre seront remplacées par une étiquette : « garçons et filles ». Les rayons seront également réunis. Autre annonce : l’enseigne lancera une nouvelle ligne de vêtements plus unisexe. En bref, un peu moins de rose pour les filles et de bleu pour les garçons. « Nous ne voulons pas renforcer les stéréotypes de genre dans nos collections, nous souhaitons élargir notre panel afin que les parents et leurs enfants puissent réellement choisir ce qu’ils aimeraient porter », a expliqué Caroline Bettis, responsable de la ligne pour enfants, comme le rapportent plusieurs médias anglais. Une initiative applaudie par une panoplie d’internautes ainsi que par l’association Let Clothes Be Clothes qui lutte contre les stéréotypes dans la mode.

 

La marque Belle & Bowie se moque des conventions. Intrigante et stylée, elle dépoussière, avec goût, la mode des années
La Grande Table Marocaine et Sesamo, deux tables du La Grande Table Marocaine et Sesamo, sont dans le top 50
La chanteuse et égérie du parfum Libre d’Yves Saint Laurent a récemment foulé le sol marocain pour le tournage d’une
La 5ème édition de l'Art Fair 1-54 s'est clôturée le 11 février. En cette fin de semaine, on revient en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4