« En ces temps étranges » racontée par Hinde Taarji

Hinde Taarji retrouve son public à la librairie Livremoi à Casablanca autour de son dernier livre « En ces temps étranges », une compilation de ses chroniques publiées entre 2002 et 2016. Une rencontre organisée jeudi 14 décembre à 19h.

La journaliste passionnée de voyage, Hinde Taarji sera à la librairie Livremoi à Casablanca pour discuter autour d’« En ces temps étranges », son dernier livre dans lequel elle a regroupé ses chroniques publiées entre 2012 et 2016. Un petit retour en arrière qui permet à son lectorat ou autres lecteurs de replonger dans cette actualité passée si brûlante. L’ancienne chroniqueuse de l’hebdomadaire La Vie Eco parle ainsi autant de l’affaire Nichane et la répression liberticide qu’elle avait subie suite à la publication de proverbes marocains en janvier 2007 que la convocation des deux députés du PJD pour les obliger à s’expliquer sur les relations sexuelles qu’ils auraient entretenues en septembre 2016. Une actualité qui suscite réflexion et réaction.


Hinde Taarji n’a cessé de scruter les événements qui défilent et de cogiter sur les luttes des femmes, les droits de l’Homme, la Palestine, la Syrie, les messages de paix portés par les Gnawas d’Essaouira comme de l’orchestre de Barenboim, les innombrables problèmes de la société ou encore la vie politique. Elle s’indigne ainsi devant la tolérance de l’intolérance, comme le souligne la librairie qui organise régulièrement des rencontres culturelles, allant jusqu’à dire qu’on est alors atteint pas le mal être de la journaliste qui a commencé sa carrière en travaillant à Kalima, une revue emblématique des années 80.
Hinde Taarji qui a un goût prononcé pour les enquête de terrain est aussi l’auteure de plusieurs ouvrages tels que « Les voilées de l’islam », dans lequel elle repasse en revue la culture arabo-musulmane après avoir sillonné les pays arabe, « Voyage au cœur de l’Intifada » écrit à la suite d’un séjour en Palestine, ou encore « 30 jours en Algérie, journal d’une marocaine » rédigé lors des années noires algériennes. Dans « En ces temps étranges », la journaliste défend avec sa naturelle véhémence toutes les valeurs auxquelles elle croit, à savoir la démocratie, les droits de l’homme, la laïcité, la solidarité et l’humilité.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4