Dubaï, la fashion island de Lagerfeld

Lagerfeld a encore une fois bousculé les conventions de la haute couture en organisant le dernier défilé croisière de Chanel à Dubaï. Comment jouer avec les codes sans tomber dans la caricature ? En détails, les temps forts de notre défilé coup de coeur.

Face à la skyline, un bâtiment deverre arbore fièrement le logoChanel, décliné en moucharabiehcouleur sable. Pour y accéder,encore faut-il embarquer sur un bateaude bois à voile rouge… Le défilécommence à la tombée du jour, loindu tumulte, sur une petite île.

Le premier passage donne leton : un saroual en lamé et veste entweed, portés avec des babouches envelours noir aux lacets dorés.

Hair & make-up : yeux surchargésde khôl, avec une pointe de feuille d’or,cheveux crêpés à l’extrême et soulignésd’un diadème-bijou de cheveuxen forme de lune.

Les tendances du défilé : les saroualssont aériens, comme gaufrés,en noir, blanc ou sable cuivré. Lestailleurs en tweed, toujours tissés d’orou d’argent, se portent en trois pièces.

Les plus beaux passages, maisaussi les plus remarqués, sont ceuxqui réinterprètent les mosaïques del’Alhambra, avec des imprimés de cotonnadeen voile, presque passée, ouversion plus flash en broderie Lurex

Le dernier passage : sublissime…la skyline de Dubaï brodée au bas d’unetunique. â—†

L’actrice franco-marocaine Nadia Benzakour joue dans le dernier film d’Eric Barbier, « Zodi et Téhu ». Un magnifique conte dans lequel
L’événement Art-Fair est de retour à Marrakech. Ce rendez-vous international pose ses valises dans les salons de la Mamounia, mais
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4