Avortement: les féministes demandent la levée de la tutelle sur le corps des femmes!

Mécontentes et déçues... C'est ainsi que l'on pourrait qualifier l'état d'esprit des militantes marocaines et de toutes les femmes pour qui la question de l'avortement était sujette à beaucoup d'attentes.

 Ci dessous le message adressé par le Réseau Anaruz au gouvernement:

"Le réseau Anaruz des centres d’écoute pour les femmes victimes de violences avait l’espoir que les auditions menées par le Conseil National des Droits de l’Homme ,le Ministère des Habouss et des affaires religieuses et le Ministère de la Justice et des libertés aboutissent à des propositions concrètes qui  prennent en compte les droits des femmes à la santé tels qu’ils sont définis par l’Organisation Mondiale de la Santé et qui ne se limitent pas uniquement à la santé psychique, mentale et corporelle de la femme mais englobe également le bien être et  la santé sociale. 

Nous considérons que la limitation de l’autorisation de l’avortement aux seuls cas d’inceste, de viol et de malformations a été dictée par une vision moraliste, traditionnaliste et conservatrice qui perpétue l’infériorité de la femme et son inaptitude à prendre des décisions et bafoue son droit à disposer de son corps et à mettre fin de manière volontaire et indépendante à une grossesse indésirable. Cette vision donnera sûrement lieu à un nombre croissant d’enfants abandonnés et encouragera l’avortement clandestin qui constitue un danger réel pour la santé  et la vie .

Prenant en compte ces considérations et partant de notre conviction , dans le cadre des libertés individuelles, que  les femmes ont  le droit de prendre des décisions personnelles les concernant et de ce fait , nous exigeons du gouvernement ce qui suit :

– La levée de la tutelle sur le droit des femmes à prendre librement  des décisions ;

– La dépénalisation de l’avortement médical ;

– La criminalisation de  l’avortement forcé et clandestin ;

– L’introduction de  l’interruption volontaire de la grossesse  et de l’avortement médical dans le code de la santé publique.

Fait à Rabat le : 11 / 06 /2015"

Suite au succès retentissant des vitrines M’OTION à M Avenue, la première édition du concours M’OTION NextGen s'est tenue le
Elles brillent dans différents domaines et se distinguent par leur force, charisme et impact positif sur leur environnement. Les profils
Il y a urgence ! Il faut stimuler l’implication des femmes dans l’économie. Elle est au plus mal : 19,8%
“Assilah, ville de tous les amours...” est l’intitulé de l’exposition qui réunit onze artistes travaillant pour la plupart à Assilah.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4