Angelina Jolie se confie sur son ablation des ovaires et trompes de Fallope

Dans une lettre ouverte qu’elle a envoyé au New York Times, Angelina Jolie a partagé son expérience et les raisons qui se cachent derrière ce choix courageux d’ablation des ovaires et trompes de Fallope.

« La décision n’était pas facile », a-t-elle dit, « dans mon cas, les médecins de l’est et de l’ouest que j’ai consultés étaient du même avis ; que l’ablation de mes trompes et ovaires était la meilleure option pour moi. Et ce parce qu’en plus d’être porteuse du gêne BRCA, trois femmes dans ma famille sont mortes à cause d’un cancer ».

« Le cancer des ovaires de ma mère a été diagnostiqué alors qu’elle avait 49 ans, et j’en ai 39 » a écrit l’actrice, en guise d'explication. Car d’après elle, ses médecins lui ont indiqué qu’elle devrait suivre cette procédure environ une décennie avant le plus jeune âge où l’une des femmes de sa famille a été diagnostiquée.

En aucun cas, Angelina Jolie ne suppose que cette ablation des ovaires et trompes de Fallope élimine complètement le risque de souffrir de cancer à l’avenir, mais celle-ci résulte d'un choix personnel. Néanmoins, elle diminue ses chances d’en souffrir de 50%. En outre, elle s’est promise de trouver des moyens naturels pour renforcer son système immunitaire.

Espérant que cette initiative à être aussi ouverte sur cette partie de sa vie privée aura le même effet positif et préventif que sa double mastectomie a pu avoir sur les femmes; Angelina conclut "Il n’est certainement pas facile de prendre ce genre de décisions. Il n’empêche qu’on peut faire des contrôles et se donner le temps de faire face à n’importe quel problème de santé. Vous pouvez toujours demander conseil et comprendre vos options avant de prendre une décision qui sera la bonne pour vous ».

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4